Les outils d’aide à la rédaction web : les essentiels

Besoin de faire de la rédaction web pour étoffer votre contenu ? Mais vous ne savez pas quels outils vont vous être utiles ? Découvrez-le dans notre article spécial Aide à la rédaction web

spot_img

La rédaction web est la clé d’un site pertinent et bien classé dans les résultats des moteurs de recherche. Sans informations à transmettre de la bonne façon à vos lecteurs, vous n’aurez pas de visibilité. Mais la rédaction web est un sujet complexe, chronophage. C’est pourquoi il existe aujourd’hui de plus en plus d’outils web d’aide à la rédaction web. Faisons le point au travers des solutions essentielles à déployer aujourd’hui. 

Pour aujourd’hui et demain, l’intelligence artificielle au service de vos contenus

La feuille blanche, la difficulté à caser les mots-clés, la difficulté à construire un plan, tout cela peut-être géré aujourd’hui par l’Intelligence artificielle. Et quelques sites permettent de se démarquer.

Les atouts de l’intelligence artificielle

Que vous aimiez ou non votre rédacteur web, ou que vous rédigiez vous-même vos contenus, vous savez que c’est à la fois chronophage et difficile parfois. L’IA gomme ces difficultés. Dans ce domaine, on peut citer en particulier Jasper (anciennement Jarvis IA) ou encore SEO TXL, le générateur de texte de Your Text.Guru. 

À partir d’une question ou d’un mot-clé, le logiciel génère, dans les deux cas, du contenu. Vous avez la main sur ce contenu car il ne génère pas un article de 1000 mots en un instant. C’est vous qui allez mener la danse, qui allez gérer la longueur des parties, la suite des thématiques que vous voulez voir aborder.

L’IA, ça va tout de même beaucoup plus vite, c’est écrit dans un niveau de langage correct et il n’y a pas de plagiat. Pour créer des articles de blogs, pour constituer des stocks de pages autour d’un mot-clé et de ses variantes longue-traîne, l’IA est une solution très intéressante. 

Ce sont des solutions évidemment payantes. Les tarifs diffèrent entre Jasper et YourTextGuru, mais cela reste économiquement bien plus intéressant qu’un rédacteur de contenu web.

L’IA, artificielle oui, mais est-elle vraiment intelligente ?

Votre créateur de contenu n’est pas parfait. Et l’IA ne l’est pas non plus. Mais son défaut est intrinsèque à sa nature, elle est artificielle et non humaine. Cela change tout dans l’approche des textes qui sont créés. L’IA est intéressante pour du volume, pour créer du contenu que les internautes ne liront pas et qui ne sera destiné qu’aux moteurs de recherche. Mais dès lors que vous voudrez passionner votre lectorat avec votre blog, que vous voudrez séduire un futur client sur une fiche produit, l’IA est à côté de son sujet. Elle ne sait pas s’adresser à l’humain, ne sait pas penser comme lui, ne sait pas regarder un fait ou un sujet autrement que sous un angle technique ou clinique. 

Pour imager, il n’y a pas de supplément d’âme avec la machine et si l’expression est galvaudée, elle fait tout de même comprendre qu’une Intelligence Artificielle n’écrit pas comme l’humain, pas encore en tout cas. À l’heure actuelle, il faut savoir pourquoi on la sélectionne afin de ne pas faire d’erreurs.

touche de clavier intitulée Nouveau contenu

Les outils d’aide à la traduction pour la création de contenu

Il est primordial de pouvoir utiliser un traducteur lorsque l’on veut créer du contenu. Il y a d’ailleurs deux approches. Soit on fabrique un contenu que l’on veut ensuite pouvoir traduire dans une autre langue de son site, soit on se sert d’un contenu en langue étrangère pour créer le sien. Sans le plagier, il faut pouvoir le traduire pour le comprendre et le réutiliser. 

Les meilleurs outils de traduction automatique

Le plus connu des outils de traduction, c’est Google Traduction, tout simplement. Intégré aux services Google, notamment le navigateur Chrome, on ne fait même plus attention à sa présence tant cette dernière est habituelle. 

C’est cependant DeepL qui est la référence dans le domaine de la traduction automatique en ligne. Basé sur le site de traduction Linguee, DeepL a une base de données d’une ampleur conséquente qui, dans les langues courantes en Occident, fait de lui la référence. Cette qualité est accessible gratuitement si vous utilisez Depp a petite doses, dans le cas contraire, un abonnement mensuel est requis. 

Les plugin WordPress

Il existe de très nombreux plugins pour WordPress et ceux pour la traduction d’un site font partie des plus anciens. C’est en particulier le cas de WPML qui fait office de référence dans le domaine. Lui, et d’autres d’ailleurs, s’occupent de la partie technique d’un site multilingue avec une interface plus ou moins complète en fonction de l’extension choisie. 

Il faut aussi voir que le plugin ne fait pas lui-même la traduction de votre contenu. Il va au contraire aller la chercher auprès d’un service externe  comme ceux vu au-dessus, Google Translate ou DépL. Selon le plugin choisi, vous aurez donc des frais de traduction liés au service utilisé.

Qu’attendre de la traduction automatique ?

Est-ce que la traduction automatique est une aide à l’écriture pour son site web ? On peut reconnaître que la traduction automatique s’est bien améliorée ces dernières années grâce à des techniques d’apprentissage comme le Deep Learning. Et des phrases simples avec des raisonnements directs, sans vocabulaire compliqué ou figure de style, se verront traduites de façon qualitative. 

Au-delà, votre outil de traduction quel qu’il soit va se retrouver limité. Vos pages devront systématiquement être relues et souvent même confiées à des rédacteurs qui, derrière ce premier jet, feront une reformulation pour éclaircir le sens du texte et le rendre fluide. C’est d’autant plus crucial si vous visez cette traduction pour des pages très visitées sur votre site comme celles du blog. Une page mal traduite, et donc peu qualitative, ne se retrouve jamais en haut de la SERP. 

Les outils d’aide à la rédaction

La rédaction web par un professionnel n’a pas d’équivalent en termes de qualité. Mais lui-même se sert aussi d’outils, la plupart disponibles sur le web, pour l’optimisation de son contenu, du titre et de ses sujets. Il ne faut pas oublier que votre visibilité est le premier objectif du rédacteur, et que pour cela la réflexion autour du référencement de la page est primordial. Et c’est principalement autour de cela que tourne les outils qu’il utilise. EnN voici quelqu’un.

  • Antidote : Antidote est tout simplement considéré comme le correcteur orthographique le plus performant du marché. Intégré aux logiciels de traitement de texte ou sur son interface propre, il corrige conjugaison, grammaire et style avec un niveau de précision et de qualité inégalée. Il est aussi une vraie mine d’information de type sémantique.
  • YourText.Guru : déjà présente plus tôt pour son IA, YourText.Guru est aussi un logiciel en ligne d’aide à l’écriture qui permet de s’assurer que tout le champ lexical de votre mot-clé est couvert par votre document.
  • Small Seo Tools : on peut utiliser sur ce site un vérificateur de contenu plagié (que Google déteste) pour s’assurer d’avoir un contenu unique.
  • Ubersuggest : simple d’accès et peu cher, Ubersuggest est un logiciel qui ne vous aide pas à rédiger, mais plutôt à trouver des idées ou sujets sur lesquels écrire. De nombreux autres logiciels SEO (SEMrush par exemple) le font aussi. C’est important car c’est la base de votre travail que de trouver le sujet, ou l’angle d’attaque, qui permettra un bon référencement. 

Dernière modification de l’article le

Cédric
Cédric
Cédric Blanchard est rédacteur web indépendant et véritable expert des thématiques abordées sur Netbooster.fr. Avec ses articles qualitatifs et documentés, vous allez obtenir de très précieuses informations pour booster votre présence en ligne ou pour réussir votre activité entrepreneuriale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Passez au niveau supérieur

- A découvrir -spot_img