L’arnaque bien huilée du marketing de réseau (MLM)

Dernière modification de l’article le

Vous avez sûrement entendu parler du marketing de réseau ou MLM ? Une entreprise propose à des indépendants de diffuser ses produits ou services, en leur promettant de gagner de l’argent facile. Charge à eux de conclure le maximum de ventes et de parrainer de nouvelles recrues, prêtes à s’investir pour poursuivre le processus à la chaîne. Ce business s’appelle aussi multi-level marketing, vente pyramidale, marketing relationnel. Avouez que ça en jette ! Mais quel que soit le nom dont il se pare, le MLM n’en demeure pas moins une arnaque XXL, dont vous ne sortirez pas indemne si vous commencez à vous y intéresser de trop près.

💸💸💸
Passez au niveau supérieur en MLM

Si vous souhaitez VRAIMENT professionnaliser votre activité de MLM, suivez cette formation complète

Un concept très lucratif pour les entreprises

Quelques entreprises de MLM

Une stratégie bien rodée

Le modèle iconique du MLM, c’est bien sûr la société Tupperware, créée dans les années 1950 aux États-Unis sur le principe de la démonstration-vente à domicile.

Vous l’aurez compris, dans le marketing de réseau, vous devenez l’ambassadeur non salarié d’une entreprise.

Vous obtenez des bénéfices sur les ventes que vous réalisez.

Par effet boomerang, vous recevez une commission sur celles que font vos clients, s’ils deviennent à leur tour distributeurs. Une compensation pour gratifier vos bons et loyaux services, ainsi que votre capacité à enrôler de nouvelles recrues pour l’entreprise.

Un filon juteux pour les sociétés

Un patron qui compte son argent
Un patron qui compte son argent

À première vue, le MLM apparaît comme un business réglo, qui promet de jolis profits à court terme.

Mais pour qui exactement ? L’entreprise fait des économies en publicité puisque ce sont ses vendeurs externes qui s’en chargent.

Elle évite les intermédiaires, peut se passer de grossistes, voire de lieux de stockage, car elle confie les stocks aux distributeurs. Elle ne leur verse pas de salaire fixe et les rémunère à coup de commissions, qui varient en fonction du chiffre d’affaires annuel.

Ne serait-ce pas ce qu’on appelle se faire payer au lance-pierre ? Ça y ressemble pas mal, on dirait…

Un système à paliers inégalitaire

Les paliers en MLM

Pyramide MLM : vous ne serez pas pharaon

Là où ça coince, c’est que le multi-level marketing est un système pyramidal de type Ponzi. Qui ne dit pas vraiment son nom.

Quèsaco ?

Pour faire simple, si vous êtes au bas de la pyramide, vous bossez pour ceux qui sont au-dessus de vous, en leur remplissant les poches grassement. Surtout si vous n’avez pas réussi à mobiliser une cohorte de petits vendeurs très actifs, pour faire grimper le chiffre d’affaires de la société et vous faire gagner du fric.

Car, rappelons-le, vous êtes rémunéré proportionnellement aux ventes que vous effectuez directement. Ou par le biais du travail de vos propres recrues.

infographie MLM arnaque marketing réseau
Infographie représentant le MLM en tant que pyramide

Du coup, si vous êtes tout en bas de la pyramide et que vous n’avez pas réussi à créer plusieurs niveaux inférieurs à vous, vous êtes dans la dèche. Vous faites tourner la roue à vide, comme un hamster qui fait toujours plus d’efforts pour aller plus vite sans jamais réussir à avancer.

Le grand flou artistique du MLM

Comment savoir où vous vous situez dans cette vaste tour ascensionnelle ? C’est le grand mystère.

Soit vous optez pour une entreprise florissante et vous vous retrouvez à la base de la pyramide, à ramer comme un forçat pour obtenir des clopinettes.

Soit vous misez sur une société en création et sur votre grande patience, en espérant que le groupe ne se cassera pas la binette.

Et encore faut-il que l’entreprise ait les reins solides, en cas de succès, pour faire face à un accroissement rapide des ventes et de sa production. Or, ce n’est pas toujours le cas.

Les distributeurs de la société Mandura, créée en Floride en 2008, en ont par exemple fait les frais : l’entreprise étant incapable de répondre à la demande, ils se sont retrouvés largués en route et sans la moindre commission en poche. Dans tous les cas, vous l’avez donc dans le baba.

Les MLM vous dupent !

Les mensonges du marketing de réseau
Elle donne envie cette voiture, pas vrai ?

Des promesses mensongères

Pour vous attirer, les sociétés vous font miroiter monts et merveilles à coup de belles images. Celles-ci représentant des voitures de luxe, des yachts, des collaborateurs travaillant les doigts de pied en éventail dans un décor de rêve.

Elles affichent avec fierté les records de rémunération mensuelle de leurs meilleurs vendeurs lors de conventions officielles (https://www.businessforhome.org/mlm-500-top-earners/) : 2,8 millions de dollars chez Success Factory, 1,5 million chez IM Mastery Academy, 700 000 dollars chez Forever Living, 295 000 dollars chez Herbalife, etc.

Bref, les entreprises de marketing de réseau sortent l’artillerie lourde, en vous balançant des paillettes plein les yeux au point que vous n’y voyez plus rien, comme en plein blizzard.

Des gains dérisoires ou inexistants

un avis sur le MLM ACN
Un avis sur ACN, loin d’être le seul

Ne le nions pas, c’est alléchant. Sauf que tout cela est complètement bidon. Selon Robert FitzPatrick, expert américain des MLM, 99 % des distributeurs perdent de l’argent au lieu d’en gagner.

Dans des groupes comme Melaleuca ou Nu Skin, les pertes financières s’élèvent en moyenne à 900 euros. En 2015, 67 % des distributeurs Kyäni ont reçu entre 0 et 10 dollars.

Chez Amway, seuls 0,3 % des ambassadeurs ont tiré leur épingle du jeu en 2008, alors que la société ne cesse d’engranger des milliards de bénéfices (5,4 milliards en 2019 !). Je vous laisse imaginer le nombre de personnes qui restent sur le carreau.

Un business qui pompe tout votre fric

Le marketing de réseau implique un investissement financier personnel.

D’abord, parce que vous passez par la case « client », comme tous les ambassadeurs. Ensuite, parce qu’en tant que distributeur, vous devez vous constituer un stock de marchandises, investir dans des présentoirs, payer vos frais de prospection (déplacements, hôtels). Il y a anguille sous roche, me direz-vous ?

Pire, des piranhas, puisque vous devez financer vos formations en MLM ou les petites bibles dédiées au dieu MLM et proposées par les sociétés pour vous perfectionner. Sans compter que certains groupes mettent en place des arnaques de haute voltige, en fixant des règles d’évolution par paliers. Chez Modere et Kyäni, vous débutez au niveau « Bronze » ou « Jade » et vous atteignez le graal avec le niveau « Platinum 3 » ou « Double Black Diamond ».

Mais pour monter en grade et obtenir des bonus, vous devez répondre à des exigences de rentabilité et de recrutement d’équipe toujours plus grandes.

Dans le marketing relationnel, vous investissez en moyenne 1 000 euros au démarrage et ne cessez de débourser chaque année pour faire les choux gras de l’entreprise.

Une activité risquée pour votre équilibre personnel

La secte du MLM
Des réunions, des formations inutiles…

Un engrenage sectaire

Pour que vous trouviez rapidement vos clients et de nouveaux distributeurs, les entreprises font du forcing en vous incitant à racoler votre famille, vos amis, puis à ratisser vos réseaux Facebook et compagnie.

Ça devient plutôt malsain, surtout quand il s’agit de vos proches.

Malheur à vous si vous leur faites perdre de l’argent ou si les produits se révèlent de mauvaise qualité ! Ils se sentiront floués et ils auront raison.

Des produits et services souvent défectueux

Un avis sur les produits Modere
Un avis parmi tant d’autres sur Modere

Justement, les produits, parlons-en.

Généralement, c’est de la camelote à prix faramineux. Il s’agit de remèdes miracles qui vous font perdre 10 ans ou 10 kilos en une gélule. Aussi, de compléments alimentaires aux vertus non prouvées, de matériels connectés non conformes aux normes, des abonnements cachés etc.

Les vendeurs se trouvent également confrontés à des problèmes d’approvisionnement. Mais aussi des problèmes de facturation, des services client incompétents, voire des produits invendables.

En 2019, les ambassadeurs travaillant avec l’entreprise de vêtements, LuLaRoe, ont reçu des stocks de marchandises moisies ou déchirées !

Un business difficile à maîtriser

Avec le multi-level marketing, vous êtes livré à vous-même.

Votre retour sur investissement est en partie tributaire du bon vouloir des ambassadeurs que vous avez recrutés.

Or, le MLM connaît un turnover de 86 % ! Les vendeurs motivés s’échinent en continu à chercher de nouveaux clients pour rentabiliser leur affaire, au point de voir leur vie privée envahie par le virus du MLM et de ne plus avoir de temps mort.

Sans oublier que l’entreprise peut rompre leur contrat ou en changer les conditions à tout moment.

Alors, pour finir, un conseil : quand vous voyez MLM clignoter en lettres d’or, version Las Vegas, fuyez !

Il existe tellement d’autres activités plus sûres, comme le business d’affiliation direct ou avec intermédiaire. Vous ne gagnerez peut-être pas des fortunes, mais vous ne perdrez pas d’argent.

Bertrand

Entrepreneur sur le web depuis 2015, je suis expert SEO, éditeur de sites, webmarketer à temps plein et créateur d'une agence web à Nice : Boommerce. Découvrez mes articles qui allient conseils et expériences professionnelles sur les différentes thématiques du blog !

2 réflexions sur “L’arnaque bien huilée du marketing de réseau (MLM)

  • 4 juin 2021 à 18h21
    Permalien

    C’est.. pas très bien renseigné… les arguments ne tiennent pas, Akeo n’est d’ailleurs pas une MLM, alors soit : on vous a expliqué les choses et vous avez mal compris, ou disons interprété à votre manière, soit vous êtes juste mal renseigné, soit la personne qui vous a expliqué n’a pas compris elle même le principe. Pour ce qui est du salaire horaire, il est bien plus élevé que le moyenne, si on travaille vraiment 🙂

    Répondre
    • 4 juin 2021 à 18h28
      Permalien

      Je me corrige car j’ai fais moi même une erreur dans ce que j’ai dis… Akeo est donc bien une MLM, mais ne se base absolument pas sur un système de vente pyramidal, mais on parle plutôt de fonctionnement « horizontal », pusiqu’il n’y a aucun superieur hiérarchique lorsqu’on démarre cette activité

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.
Accepter
Refuser