Travailleur indépendant : quel statut pour votre entreprise ?

Notre partenaire
spot_img
4.5/5 - (151 votes)

Vous envisagez d’avoir une activité en freelance ou de travailler en tant qu’indépendant ? En France, il vous est possible de choisir entre plusieurs statuts pour votre entreprise, en fonction de vos besoins et objectifs. Cet article vous guide sur le statut juridique à choisir quand on est travailleur indépendant.

L’entreprise individuelle à responsabilité limitée

auto entrepreneur

L’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) est le statut le plus courant pour les freelances en France. C’est la solution la plus adaptée lorsque vous démarrez votre activité. Ce statut vous permet d’être à la fois l’employeur et le salarié, et donc de n’avoir aucune obligation envers vos employés. 

Cependant, comme la EIRL a une responsabilité limitée, vos biens seront menacés si votre entreprise a des problèmes financiers et ne paie pas ses dettes.

La micro-entreprise unifiée ou auto-entreprise

La micro-entreprise unifiée ou auto-entreprise (EURL) est une alternative à l’entreprise individuelle lorsque vous souhaitez protéger votre patrimoine et limiter votre responsabilité. 

Ce statut est accessible à certaines professions, comme la coiffure, le maquillage, le fitness, etc. 

Vous devez être en mesure de démontrer que votre chiffre d’affaires ne dépassera pas 30 000 € par an et que votre moyenne annuelle d’heures travaillées par semaine ne dépassera pas 16. L’EURL vous offre les mêmes avantages que l’EIRL, mais avec en plus une responsabilité limitée.

Le portage salarial

Le portage salarial peut être une bonne option si vous exercez une profession à risque, comme l’informatique ou le journalisme indépendant. Dans ces domaines, il est courant de travailler avec un portage salarial, qui vous donne la sécurité d’un contrat de travail sans les obligations envers vos clients. 

Le portage salarial est différent d’une relation d’entrepreneur indépendant/externalisation, dans la mesure où vous êtes contracté en tant qu’employé d’une société (la société de portage salarial) qui vous trouve du travail et se charge de payer vos impôts et votre sécurité sociale. 

Vous fournissez alors les mêmes services qu’un salarié, avec les mêmes obligations envers votre client. De plus, vous pouvez choisir la société de portage salarial qui correspond le mieux à vos besoins et qui est moins bureaucratique qu’un contrat de travail à temps plein.

La société unipersonnelle (EURL, SASU)

L’entreprise unipersonnelle (EURL) ou la société par actions simplifiée (SASU) sont la meilleure option si vous avez un chiffre d’affaires élevé et que vous devez embaucher des salariés. 

Une EURL ou une SASU est une société anonyme dont vous êtes l’actionnaire majoritaire. 

Cela signifie que vous êtes entièrement responsable des activités et des dettes de la société. Vous devez donc savoir que si votre société fait faillite, c’est à vous de trouver les solutions pour la sauver. Ce statut est souvent utilisé par les indépendants qui travaillent dans le secteur informatique, par exemple, ou par les personnes qui créent une société de conseil.

Peut-on changer de statut après quelques temps d’activité ?

Après quelques années, voire quelques mois d’activité, il se peut que votre entreprise ou vos chiffres d’affaires évoluent. Dans ce cas, vous devez changer de statut juridique et opter pour une autre entreprise plus conforme à votre situation. Toutes les démarches à effectuer pour changer le statut de sa société sont disponible dans cet autre guide.

spot_img
Coralie Dupont
Coralie Dupont
Rédactrice Freelance pour différents médias, je suis en capacité de produire des textes sourcés et répondant aux grandes problématiques actuelles. Je suis également maman et entrepreneuse avant tout.

Derniers articles de la catégorie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

cinq + 14 =

Articles récents

Passez au niveau supérieur

- A découvrir -spot_img