Comment rédiger une newsletter qui convertit ?

Dernière modification de l’article le

À l’heure du digital, toutes les entreprises ou presque utilisent la newsletter afin de créer un lien direct avec leurs clients. En terme économique, c’est une solution très abordable vous permettant d’améliorer vos objectifs de trafic et de conversion. Toutefois, une question se pose, comment améliorer le taux d’ouverture et inciter le lecteur à réaliser une action ? En somme, comment bien rédiger une newsletter ?

Nous vous livrons 5 conseils permettant de créer une newsletter attrayante qui atterrira en inbox (boîte de réception) et qui sera parcouru par vos abonnés.

Comment choisir un objet d’e-mail attrayant ?

Les internautes reçoivent quotidiennement de nombreux mails, la plupart resteront non-lus ou seront supprimés sans même avoir été ouverts. Mais alors, comment inciter les lecteurs à ouvrir votre newsletter ? Pour ce faire, il vous faudra trouver un objet d’e-mail accrocheur, il doit donner envie d’en savoir plus. C’est la première étape pour rédiger une newsletter.

Quelques exemples de Newsletters avec de bons objets

L’objet doit également être fidèle au contenu qui va suivre dans le cœur de votre e-mail. Si l’objet est mensonger, vos lecteurs seront déçus et par conséquent, ils ne liront plus vos newsletters ou ils se désabonneront.

Il n’est pas toujours évident de trouver des titres attirants du premier coup. N’hésitez pas à effectuer le A/B testing sur une partie de votre audience afin de déterminer quel objet suscite le meilleur taux d’ouverture.

Comment éviter de tomber dans les Spams ?

L’objectif d’une newsletter est évidemment de promouvoir son produit ou son service et de donner envie aux lecteurs de l’acquérir. Vous allez donc rédiger un contenu suscitant l’intérêt de vos abonnés.

Les newsletters spam

Lorsque vous créez votre contenu, certains mots ou expressions sont à bannir. En effet, les fournisseurs de services e-mail possèdent des filtres anti-Spam permettant d’effectuer un tri de tous les messages reçus. Pour arriver en boîte de réception, votre newsletter devra bannir certains termes tels que : « argent », « gratuit », « cash », « offre exceptionnelle », « sans frais », « urgent », etc.

De plus, tous ces termes feront penser à une arnaque. Alors choisissez bien votre vocabulaire et améliorer votre crédibilité auprès de vos lecteurs.

Comment optimiser le contenu et rédiger une newsletter ?

Pour optimiser un contenu, celui-ci doit être à la fois le plus qualitatif possible pour piquer la curiosité de vos lecteurs et il doit être structuré par de courts paragraphes. Pour rédiger une newsletter, faites tout d’abord un plan.

Optimiser le contenu et rédiger une newsletter

Lorsque votre abonné ouvre votre newsletter, la longueur du contenu ne doit pas le rebuter ou lui donner envie de fuir ! Structurez votre e-mail avec des titres, des sous-titres, des images et de courts paragraphes. Cela créera un contenu agréable à lire, vous aurez plus de chance d’attirer vos lecteurs.

Vous souhaitez attirer vos lecteurs sur une fiche produit spécifique, un nouvel article de blog ou une offre promotionnelle ? Nul besoin de rédiger des pages et des pages ennuyeuses, créez de courts paragraphes reprenant les points essentiels de votre nouvel article par exemple.

Pour attiser la curiosité de vos abonnés, vous pouvez ajouter une phrase ou une donnée chiffrée dans une section colorée ou en gras. Curieux de nature, les lecteurs seront attirés par cette donnée, ils chercheront à connaître sa signification.

Comment mettre en valeur les call-to-action ?

L’un des objectifs de votre newsletter est d’inciter vos lecteurs à effectuer une action. Les call-to-action sont donc incontournables pour rediriger vos lecteurs vers une page de votre site.

Call to action dans une newsletter

Vos call-to-action doivent être visibles, autant par leur couleur que par leur position. Vous pouvez également ajouter un même bouton à plusieurs endroits pour augmenter vos chances qu’ils soient cliqués. La position des call-to-action peut aussi améliorer ou au contraire faire baisser leur visibilité. Pour optimiser leur position, n’hésitez pas à effectuer le A/B testing en proposant plusieurs variantes.

Quel design choisir ? 

Tout comme le contenu, le design doit être structuré pour faciliter la lecture de votre newsletter. Les couleurs doivent être compatibles avec votre marque, mais également avec les images, le texte et les call-to-action. Un design à la fois ergonomique et agréable captivera davantage l’attention de vos abonnés !

Exemple d'une newsletter de Redacteur.com
Exemple d’une newsletter de Redacteur.com

Il est primordial que vous adoptiez un design responsive. C’est-à-dire qu’il doit s’adapter aussi bien sur un écran d’ordinateur que sur un smartphone. La majorité des navigations se faisant sur smartphone, cette caractéristique ne doit pas être négligée. Surtout si vous souhaitez améliorer vos conversions. Vous pouvez d’ailleurs faire appel à un concepteur web pour y travailler activement.


En suivant ces conseils, vous parviendrez à envoyer vos newsletters jusqu’aux boîtes de réception de vos abonnés. Cela tout en intégrant des contenus attrayants aussi bien sur le fond que sur la forme.

Par la même occasion, vous observerez une hausse de votre trafic et de vos conversions. Une dernière chose, n’oubliez pas d’effectuer des tests pour optimiser votre newsletter, la réussite est parfois le résultat de plusieurs échecs !

Bertrand

Entrepreneur sur le web depuis 2015, je suis expert SEO, éditeur de sites, webmarketer à temps plein et créateur d'une agence web à Nice : Boommerce. Découvrez mes articles qui allient conseils et expériences professionnelles sur les différentes thématiques du blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.
Accepter
Refuser