Mettre en place une équipe agile

Dernière modification de l’article le

Mettre en place une équipe agile est le souhait d’une entreprise qui a compris les bienfaits qu’une telle méthode peut lui apporter. Organiser ce genre de pratiques peut prendre du temps au début : chaque personne doit trouver ses marques, même le client. Mais une fois que tout le monde a saisi son rôle et le potentiel qui en découle, le projet final gagne en efficacité.

Qu’est-ce que l’agilité ?

L'agilité

Une méthode agile repose sur quatre principes :

  • interagir entre les personnes ;
  • savoir s’adapter rapidement aux changements ;
  • utiliser des logiciels opérationnels ;
  • collaborer de manière active avec les clients.

Il est nécessaire de responsabiliser les équipes en leur donnant plus d’autonomie pour progresser vers les objectifs. Le client a totalement sa place dans ce processus lorsqu’il souhaite apporter des modifications au projet et les équipes savent s’adapter rapidement.

Mettre en place cette méthode de gestion de projet

Gestion de projet agile

Si vous demandez à vos équipes d’être plus autonomes, sans pour autant les guider vers cette liberté, elles vont simplement reproduire les schémas qu’elles connaissent déjà. Ce qui donnerait un résultat totalement inverse au but recherché.

Vous devez même aller au-delà du simple fait de leur montrer le chemin, vous devez changer leur état d’esprit. L’intérêt de la méthode agile est de démontrer à vos collaborateurs qu’ils peuvent très bien réfléchir par eux-mêmes et trouver seuls les processus pertinents à mettre en place pour réaliser un projet.

Il ne faut pas simplement appliquer une méthode, il faut comprendre pourquoi on le fait en trouvant les bonnes pratiques correspondant à ce projet.

Apporter de la valeur à chaque étape

L’agilité donne l’opportunité d’apporter plus rapidement de la valeur au client. Les commerciaux communiquent en permanence avec lui. Ils ne sont plus dans une position de négociation contractuelle. Les équipes livrent fréquemment au client les avancées du projet pour pouvoir y apporter rapidement des modifications si c’est nécessaire.

Cette méthode est donc plus pratique pour affiner les besoins réels du client, qui peuvent évoluer au fil du temps. Ce feedback permanent permet d’apporter des solutions et des évolutions fonctionnelles à chaque étape. C’est une montée en gamme de la valeur finale du projet.

Perfectionner en permanence le fonctionnement des équipes en méthode agile

Fonctionnement de l'équipe de travail

Si vous faites progresser en permanence les solutions et la valeur du projet, il est nécessaire d’instaurer le même protocole pour les équipes. Elles doivent se questionner pour améliorer leur organisation et leur façon de travailler. C’est un processus continu.

Dans une méthode agile, il existe un rendez-vous à ne pas négliger : la rétrospective. Cela permet aux équipes de réfléchir à comment être plus efficace dans leur projet actuel. On ne parle pas de retour d’expérience pour mieux aborder un futur projet, mais bien d’être ancré dans le moment présent et les objectifs actuels.

Conseiller les managers dans cette transition

En mettant en place une organisation agile, les équipes deviennent autonomes et gèrent elles-mêmes leur façon de travailler. Les managers doivent donc aussi adapter leurs fonctions.

Le manager renforce sa position de maître d’œuvre : il organise, met en place les équipes, vérifie que tout le monde travaille dans de bonnes conditions, gère les problèmes s’il y a et surtout, il demande de quoi les équipes ont besoin pour atteindre les objectifs. Les managers continuent également de surveiller l’avancement de chaque équipe sur le projet. Le reporting ne disparaît pas.

Les managers peuvent avoir l’impression d’une certaine perte de contrôle sur leurs équipes. De plus, c’est pour cela que la transition vers la méthode agile doit se passer tout en douceur. Les managers et les équipes doivent communiquer ensemble de leurs objectifs communs et comment procéder pour y parvenir.

Élever les commerciaux au grade d’ambassadeur

Un commercial ambassadeur

Une entreprise agile place ses clients dans la boucle du processus. Les commerciaux sont en première ligne et communiquent en permanence avec eux.

Les clients n’ont pas forcément l’habitude d’une telle organisation et ce sont les commerciaux qui les forment sur ces nouvelles procédures. La philosophie agile place au centre la notion de partenariat : plus la communication est précise et fluide avec le client, plus le service et l’avancée du projet combleront ses attentes.

Chaque partie fait des efforts pour avancer vers un but commun : la finalisation du projet.

Cependant, attention, tous les clients ne sont pas prêts à se plier à ce type de fonctionnement. Dans ce cas de figure, les commerciaux peuvent tenter d’expliquer au client les bénéfices qu’il peut en retirer, mais si le client continue d’être réticent, au bout d’un moment il ne faut plus insister. Sans compter que tous les projets ne se prêteront pas forcément à la mise en place d’une structure agile.

Pour se rendre compte des bénéfices d’une méthode agile, toute l’organisation n’a pas forcément besoin d’être transformée. Le principal est de tout de même chercher et consacrer du temps à cette amélioration continue des processus de travail.

Les équipes doivent se poser systématiquement des questions et se demander si chaque action qu’ils réalisent apporte de la valeur sur la phase précédente. Ces réflexions sont des leviers puissants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.
Accepter
Refuser