Les meilleures ventes de NFT ? On vous dit tout pour investir vos ETH

Les NFT ont le vent en poupe. Ces jetons non fongibles, sorte de titre de propriété d’une œuvre numérique, inviolables et infalsifiables, sont surtout un extraordinaire moyen de spéculation. Hier réservés à un public geek et avertis, ils ont débarqué dans le monde de l’art et dans la presse grand public en seulement quelques mois pendant le 2eme semestre de 2021. Depuis, des œuvres de Beeple aux Bored Apes, on ne parle plus que des NFT, de crypto et de blockchain. Mais de toutes ces cryptos, quelles sont vraiment les meilleures ventes de NFT.

Les oeuvres uniques à prix fous : meilleures ventes de NFT de l’Histoire

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Histoire des NFT est récente. Pour l’exprimer, on peut noter que le premier semestre de l’année 2021 a vu un cumul de transactions atteindre à peine 3 milliards de dollars. Le semestre suivant, le montant est monté à 22 milliards. Tout est dit. 

The Merge, Pak, 2021

The Merge NFT
The merge

Pak est l’artiste, ou un collectif d’artistes on ne sait pas trop, dont la réalisation s’est vendue la plus chère sous la forme d’un NFT. Il s’agit d’une œuvre intitulée The Merge, la fusion. C’est une œuvre particulière puisqu’il s’agit non pas d’un fichier unique, mais en fait d’une collection de 310 000 pièces assemblées dans une sorte de puzzle numérique, propriété de près de 30 000 personnes. Mais l’œuvre reconstituée, The Merge, s’est bien vendu pour l’équivalent de 92 millions d’euros. Un achat considéré comme le plus important dans ce domaine.

Everyday, the first five thousand days par Beeple

Everyday, NFT le plus cher de l'histoire

C’est avec ce NFT, Everyday the first five thousand days, que le grand public, du moins le public légèrement sensible aux innovations numériques, a découvert les NFT. Cette œuvre représente un collage de 5000 images toutes différentes les unes des autres et créées par Beeple, un artiste spécialisé dans les créations numériques. Vendu aux enchères à Christie’s (et non sur une plateforme comme OpenSea), ce NFT s’est adjugé pour la somme record de presque 70 millions de dollars

L’achat du NFT a été effectué par Vignesh Sundaresan, un homme d’affaires lui-même spécialisé dans le domaine des NFT et des crypto monnaies.

Human One, le troisième NFT le plus cher 

Human One par Beeple
A la fois numérique et physique

Human One est une autre œuvre numérique de People. Celle-ci est particulière dans le domaine du NFT puisque c’est à la fois une œuvre physique et une œuvre numérique dont le NFT atteste la propriété. Particularité intéressante, ce NFT est amené à évoluer dans le temps en proposant de nouveaux passages derrière le cosmonaute que représente principalement le NFT. Il a été vendu pour près de 30 millions de dollars.

Les séries de NFT qui font perdre la tête

Les NFT sont des œuvres d’art, mais des œuvres d’art numérique, généralement générées par un ordinateur. Si c’est de l’art au sens spéculatif du terme, cela n’en n’est pas dans son approche créative. Mais cela n’empêche pas d’en faire les meilleures ventes de NFT.

Crypto Punk, la série de référence

Série de crypto punk
Ce ne sont pas des NFT, mais des images de NFT

SI vous vous intéressez aux NFT, vous avez forcément entendu parler des CryptoPunk. Il s’agit d’une série de 10 000 images, des NFT donc, de petites têtes aux allures de punk. Les dessins sont hyper basiques et créés à la chaîne numériquement. Et pourtant les crypto punks sont le fruits de tractations intenses

Les images créées par le Larvor Labs (Matt Hall et Shon Watkinson) ne s’échangent plus à moins de 70 ETH, 100 Ethereum étant une moyenne représentative. Un ether valant aux environ de 2600€, chaque NFT vaut donc le prix d’une maison en périphérie de grande ville. 

Il s’agit sans aucun doute de la série la plus spectaculaire. Reconnaissons qu’on ne l’achète pas pour le travail de l’auteur, pour la vision artistique ou politique. Crypto Punk est un NFT pur, c’est-à-dire un crypto-actif qui se comporte comme une autre crypto monnaie, avec un très fort potentiel spéculatif

Bored Ape Yacht Club, les meilleures ventes de NFT aux premières loges

Quelques Bored Ape Yatch Club
Oui, vous avez bien lu la valeur, environ 100 ETH, soit 230 000€

Les singes du Bored Ape Yacht Club sont aussi des célébrités du monde du jeton non fongible. Il s’agit là aussi d’une série de 10 000 singes, eu aussi tout pensé comme une variation autour d’un même thème. 


Globalement, les Bored Apes valent moins chers que les crypto-punk. Toutefois, leurs ventes ont dégénéré en tout 1 milliard de dollars, ce qui n’est quand même pas négligeable. Et s’ils ont pris tant de valeur, c’est parce que de nombreuses célébrités et de marques se sont entichés de ces singes, et y ont vu un moyen de spéculer comme de s’afficher en état à la mode. De Jimmy Fallon à Shaquille O’Neal en passant par Eminem, la liste augmente chaque jour. 

Les NFT, pourquoi est-ce si cher ?

Jetez un œil sur les plateformes comme OpenSea ou Rarible, les principales plateformes de vente de NFT, et vous verrez que les prix s’expriment toujours en Ethereum. Et bien que celui-ci se négocie toujours à plus de 2500 € l’unité, on trouve à la pelle des NFT qui valent 1 ou plusieurs ETH. 

Il faut considérer le NFT comme un marché de l’art, qualificatif que ces crypto-actifs numériques essaient de véhiculer depuis toujours. Par définition, l’art étant subjectif, il est vain de vouloir donner une valeur intrinsèque à la création artistique. Et si les NFT sont souvent créés par déclinaisons autour d’une même base, et que ce travail est réalisé par un programme informatique, qui peut juger s’il s’agit ou non d’art ?

C’est pourquoi les jetons non fongibles se comportent comme les cryptomonnaies. Il y a un aspect spéculatif dans le marché de l’art qui est identique à celui du Bitcoin. L’offre et la demande font la variation du prix d’autant que beaucoup de NFT sont vendus aux enchères, ajoutant encore un peu au côté spéculatif des transactions.

Pour être plus serein face à ces enchères et ces transactions parfois folles, il faut se souvenir aussi de certains éléments. Les NFT se paient en Ethereum via votre Wallet, un portefeuille numérique du style de Metamask. Mais rien ne permet de connaître l’ancienneté des ETH utilisés. Et si celui qui achète, disons 100 000 € soit 40 ETH, un terrain dans le Metaverse, l’aura peut-être payé en réalité 4000 €, à l’heure ou l’Ethereum valait encore 100€ seulement, c’est à dire au printemps 2020. D’un coup, l’investissement dans un NFT paraît moins impressionnant. 

Dernière modification de l’article le

Cédric
Cédric Blanchard est rédacteur web indépendant et véritable expert des thématiques abordées sur Netbooster.fr. Avec ses articles qualitatifs et documentés, vous allez obtenir de très précieuses informations pour booster votre présence en ligne ou pour réussir votre activité entrepreneuriale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Passez au niveau supérieur

- A découvrir -spot_img