Ethereum « The Merge »: qu’est-ce que ça change pour les cryptos ?

spot_img

Ethereum est prêt à subir un hard fork au bloc 7 080 000, qui devrait avoir lieu le 4 janvier. Ce hard fork, connu sous le nom de « The Merge », changera l’algorithme proof of work de Ethash à Prog-PoW. L’objectif de ce fork est de rendre Ethereum plus résistant aux minages pour ASIC et plus décentralisé. Il y a des avantages et des risques associés à ce fork, qui seront détaillés dans cet article.

Ethereum The Merge, un changement vers des cryptomonnaies plus résistantes et plus décentralisées.

Qu’est-ce que l’Ethereum « The Merge » et qu’est-ce que cela change pour les cryptos ?

Ethereum « The Merge » est un hard fork qui change l’algorithme de preuve de travail ou proof of work de la cryptomonnaie de Ethash à Prog-PoW. Ce hard fork a été proposé par les fondateurs d’Ethereum afin de rendre la crypto plus résistante au minage ASIC et plus décentralisée.

Les mineurs ASIC ont provoqué la centralisation de l’extraction du bitcoin et de l’ethereum. Les ASIC ou Application Specific Integrated Circuits sont des puces conçues pour un usage spécifique, en l’occurrence le minage de cryptomonnaies. Ils sont très efficaces, mais aussi très coûteux. Cela a conduit à une situation où seuls ceux qui peuvent s’offrir des ASIC peuvent miner. En outre, la fusion d’Ethereum est prévue au chain bloc numéro 7 080 000.

Quels sont les avantages d’Ethereum « The Merge » ?

Ce changement présente des avantages qui sont les suivants :

  • Rendre les cryptomonnaies plus décentralisées ;
  • Rendre les cryptomonnaies plus résistantes ;
  • Rendre les cryptomonnaies plus évolutives.

Le principal avantage d’Ethereum « The Merge » est qu’il rendra la cryptomonnaie plus décentralisée. Ce qui signifie que la cryptomonnaie ne sera pas soumise aux caprices des gouvernements ou des institutions financières. Malheureusement, cette décentralisation a souvent été mise à mal par le fait que la plupart des cryptomonnaies utilisent des algorithmes de preuve de travail ou PoW (Proof of Work). De plus, ces derniers ont tendance à être dominés par quelques grands pools miniers. La Fondation Ethereum a proposé un hard fork connu sous le nom de « The Merge » qui changerait l’algorithme PoW de Ethash à ProgPoW. Cela conduirait probablement à un écosystème minier plus décentralisé, car ProgPoW est conçu pour être résistant aux ASIC.

Bitcoin et Etherum sur ordinateur portable

Un autre avantage de la fusion d’Ethereum est qu’il pourrait rendre ce réseau de pièce numérique plus sûr contre les attaques à 51 %. Ces attaques se produisent lorsqu’un groupe de mineurs contrôle plus de 50 % de la puissance de hachage du réseau, ce qui leur permet de dépenser deux fois les pièces ou d’empêcher la confirmation de nouvelles transactions. En rendant plus difficile pour les minages ASIC d’obtenir une part de hachage majoritaire, The Merge pourrait contribuer à réduire le risque que de telles attaques se produisent sur le réseau Ethereum.

Un dernier avantage de « The Merge » est qu’il pourrait améliorer l’évolutivité d’Ethereum. Actuellement, le réseau ETH ne peut traiter qu’environ 15 TPS ou transactions par seconde. Toutefois, avec la fusion, ce nombre pourrait passer à environ 100 Transactions par seconde lors du lancement d’ETH 2.0. Cela rendrait Ethereum beaucoup plus viable en tant que plateforme pour les applications à grande échelle et pourrait contribuer à l’adoption de la cryptomonnaie par le grand public.

Quels sont les risques de la « fusion » d’Ethereum ?

L’un des plus grands risques de la « Merge » d’Ethereum est qu’elle pourrait conduire à une rupture des chaines de blocs. Une scission des chaînes de blocs se produit lorsque la blockchain d’une cryptomonnaie se divise en deux chaînes différentes. Cela peut se produire s’il y a un désaccord entre les mineurs sur la version du logiciel à utiliser. Si cela se produit, il y aura alors deux versions différentes de cette pièce numérique, et les deux versions auront leur propre blockchain séparée. Cela pourrait potentiellement conduire à la confusion et au chaos, et cela pourrait également faire chuter le prix de cette pièce numérique.

Un autre risque de la « fusion » d’Ethereum est qu’elle pourrait retarder le lancement d’ETH 2. ETH 2.0 est une mise à niveau majeure du réseau Ether. Cette mise à niveau comprend un nouvel algorithme de consensus proof-of-stake, qui vise à rendre Ether plus évolutif et plus efficace. Toutefois, si le hard fork retarde le lancement d’ETH 2.0, cela pourrait compromettre le succès de la mise à niveau.

Ethereum « The Merge » est un hard fork qui modifiera l’algorithme de PoW ou proof of Works des cryptomonnaies, passant d’Ethash à Prog-PoW. Il y a à la fois des avantages et des risques associés à la fusion de ETH. Le principal avantage de ce hard fork est qu’il rendra la cryptomonnaie plus décentralisée. Cependant, il y a également un risque qui pourrait conduire à une rupture de chaîne. Dans l’ensemble, Ethereum « The Merge » est un événement important qui pourrait avoir un impact majeur sur l’avenir de la cryptomonnaie.

Dernière modification de l’article le

Bertrand
Bertrandhttps://www.netbooster.fr
Entrepreneur sur le web depuis 2015, je suis expert SEO, éditeur de sites, webmarketer à temps plein et créateur d'une agence web à Nice : Boommerce. Découvrez mes articles qui allient conseils et expériences professionnelles sur les différentes thématiques du blog !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Passez au niveau supérieur

- A découvrir -spot_img