Comment créer une entreprise en famille ?

Créer une entreprise en famille, c'est challengeant. Mais comment faire en pratique pour poser le cadre légal ? Nous vous disons tout !

La création d’une entreprise en famille est une initiative passionnante qui permet de faire de bons chiffres d’affaires. Vous serez en mesure de travailler avec des personnes qui vous comprendront mieux et à qui vous ferez facilement des injonctions. La confiance qui se manifestera au sein de la société vous permettra de la développer facilement. Pour créer une entreprise familiale, il faut suivre quelques démarches simples, mais surtout réglementaires. Découvrez les précisions ci-dessous.

Se faire former

La détention d’une qualification professionnelle est souvent indispensable pour mener un certain nombre d’activités. Vous pouvez alors vous rapprocher du Centre de Formalités des Entreprises de votre région pour mieux vous renseigner. Cette institution est en mesure de vous préciser si vous devez suivre une formation avant de mettre en place l’entreprise qui vous passionne.

Par exemple, il vous sera exigé de mener un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) avant de commencer les activités artisanales ou artisano-commerciales. Le SPI est reconnu comme étant une formation en entreprise qui n’a pas une durée précise. Notez par ailleurs que vous aurez à suivre cette formation pour une durée de 30 heures environ.

Définir l’emplacement de votre entreprise

Une entreprise familiale a l’obligation d’avoir une adresse physique qui sera déclarée au CFE, c’est-à-dire le Centre de Formalités des Entreprises. La loi vous donne la possibilité de choisir une domiciliation différente de l’endroit où vous exercez le métier. Par ailleurs, il sera aussi important de déclarer au service des impôts, le lieu où l’entreprise siégera. Ce faisant, vous pourrez vous acquitter de votre CFE ou de la cotisation foncière tout en vous conformant aux dispositions légales.

Faire le choix d’une assurance professionnelle

Le chef d’une entreprise familiale est généralement le seul responsable des actes de la société. Vous devez alors souscrire une assurance dès le début des activités pour couvrir tous les risques afférents à l’exercice de la profession. Cela vous permettra aussi de protéger les biens et revenus de la société. En outre, vous serez prémuni des dommages d’autrui.

Par ailleurs, l’assurance professionnelle est obligatoire aux entreprises artisanales. Quant aux prestataires de services, ils auront le choix de souscrire à une assurance professionnelle ou de ne pas le faire.

Veiller à la gestion de la comptabilité

Il est indispensable de mettre en place un compte bancaire pour votre entreprise familiale. Ce compte doit être différent de celui que vous utilisez pour vos opérations personnelles. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin de recruter un agent comptable ou de confier la fonction à un membre de la famille. La gestion de la comptabilité d’une entreprise familiale est désormais très simple grâce aux nouvelles technologies. Vous pouvez vous approprier d’un logiciel de facturation et de comptabilité pour mener les petites opérations du quotidien. Un tel logiciel peut aussi faciliter la déclaration des bilans annuels de l’entreprise.

La gestion du compte bancaire de votre entreprise familiale par un logiciel est un moyen qui vous permettra d’économiser de l’argent pour la société. Avec cette ressource financière, vous pourrez mieux investir dans le développement de la société.

Déclarer le début de l’activité

La déclaration du début des activités consiste à informer les institutions de la société et de la fiscalité de la création du projet. Les informations à fournir regroupent entre autres, l’identité du premier responsable de l’entreprise et son adresse de correspondance. S’il a une adresse professionnelle, vous pouvez aussi l’indiquer. Il faudra également préciser la typologie de l’activité que vous faites au sein de votre entreprise familiale.

Il faudra également préciser le régime fiscal ainsi que le régime social que vous choisirez pour la société. Le choix du régime social est notamment indispensable pour les travailleurs qui ne perçoivent pas de salaire. Ils devront choisir entre le Régime des indépendants et le Régime de la CIPAV en fonction de la nature de leur entreprise. Le SA, SAS ou SARL, SARL de famille sont quelques statuts juridiques qu’une entreprise familiale doit respecter.

Somme toute, pour créer une entreprise, il faut se former en amont et définir l’emplacement de la société. Faites ensuite le choix de votre assurance professionnelle. Créez enfin un compte bancaire pour l’entreprise et déclarez le début des activités aux institutions compétentes.

Dernière modification de l’article le

Bertrandhttps://www.netbooster.fr
Entrepreneur sur le web depuis 2015, je suis expert SEO, éditeur de sites, webmarketer à temps plein et créateur d'une agence web à Nice : Boommerce. Découvrez mes articles qui allient conseils et expériences professionnelles sur les différentes thématiques du blog !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Passez au niveau supérieur

- A découvrir -spot_img