Se préparer aux questions en anglais lors d’un entretien d’embauche

spot_img

Le poste que vous visez vous amènera à évoluer dans une sphère internationale mais votre anglais est un peu rouillé ? Il vous faut faire rapidement une petite remise à niveau pour vous remettre dans le bain et surtout, passer le cap de l’entretien d’embauche. Suivez nos conseils pour vous préparer au mieux aux questions en anglais lors du recrutement !

Préparer un petit glossaire

Eh oui, il n’y a rien de tel pour être à l’aise sur un sujet précis que de se préparer une petite liste de mots utiles comme à l’école ! On s’équipe d’un carnet et on note quelques mots et expressions en lien avec le vocabulaire du recrutement et la spécialisation de l’entreprise, en prenant soin de vérifier également la prononciation. Le site https://www.wordreference.com permet d’écouter la prononciation d’un mot dans les différents accents anglophones. Pour être sûr de balayer un champ lexical le plus large possible, faites une mindmap : cela vous aidera également pour la partie classique de l’entretien.

Répéter un petit texte d’introduction

Certes, la plupart des recruteurs préfèreront un anglais un peu hésitant que des réponses toutes faites récitées par cœur et à côté du sujet. Mais cela n’inclut pas forcément la courte présentation en anglais que l’on vous demandera presque à tous les coups et qui doit impérativement être travaillée en amont.

un patron avec une postulante pour un travail
Un patron avec une postulante pour un travail

Écrivez un court texte pour présenter votre parcours, vos compétences, et éventuellement évoquer d’emblée votre volonté de progresser en anglais. Vous pouvez à ce stade vous faire relire par une personne à l’aise dans la langue. Le plus important reste ensuite de s’entraîner à dire ce texte à haute voix, afin de décider à l’avance où faire des pauses ou sur quelles prononciations être vigilant.

Cette introduction vous mettra non seulement à l’aise pour la suite, et vous fera également commencer sur une note positive auprès des recruteurs.

Se concentrer sur les mots clés

Votre prof d’anglais vous l’a certainement répété tout au long du lycée : la clé pour bien comprendre l’anglais, c’est de se concentrer sur les mots clés ! Le stress de l’entretien d’embauche peut quelque peu vous faire perdre vos moyens, et il est donc essentiel de bien saisir les notions principales lorsque le recruteur s’adresse à vous. Vous pouvez les noter au fur et à mesure s’il parle un peu plus longuement et même retenir des tournures que vous pourrez reprendre au moment de répondre.

Enfin, n’hésitez pas à demander à votre interlocuteur de répéter sa question. Mieux vaut se montrer prudent que répondre totalement à côté du sujet !

Rester concis

Moins on en dit, moins on risque de se tromper : c’est aussi simple que cela. Formulez des réponses concises, phrase par phrase, en respectant le schéma « sujet – verbe – complément ». Si cela peut créer des répliques légèrement monotones, c’est aussi la meilleure façon de s’exprimer clairement quand on a des lacunes en anglais.

Se préparer aux questions basiques

Sans rédiger ni apprendre de réponse toute prête à chaque question, il est important d’avoir une idée globale du type de questions que l’on pourrait vous poser. Cela limitera l’effet de surprise et vous permettra de savoir rapidement ce que vous voulez dire sur le sujet. Parmi les questions les plus fréquentes, on peut noter les suivantes :

  • Why do you want to work for us?
  • What are your strengths and weaknesses?
  • Why are you applying for this particular job?
  • What are your salary expectations?

S’imposer un petit challenge

Rien de tel que de sentir qu’on a fait mouche pendant un entretien en employant LA formule qu’il fallait. Retenez 3 expressions passe-partout mais expertes, et tentez d’en placer au moins 2 lors de votre entretien d’embauche. En voici quelques-unes qui vous permettront de vous distinguer :

  • What is at stake = ce qui est en jeu
  • To yearn to be, to long for = aspirer à                        
  • To take ferm stand = affirmer ses positions
  • To advocate = préconiser
  • To be doomed to fail = être voué à l’échec
  • For the sake of argument = à titre d’exemple     

Il ne vous reste plus désormais qu’à vous détendre pour être le plus performant possible le jour J. N’oubliez pas que cette partie d’entretien d’embauche en anglais n’est certainement qu’une formalité qui permettra aux recruteurs d’avoir un petit aperçu de votre détermination et de vos compétences.

Dernière modification de l’article le

Bertrand
Bertrandhttps://www.netbooster.fr
Entrepreneur sur le web depuis 2015, je suis expert SEO, éditeur de sites, webmarketer à temps plein et créateur d'une agence web à Nice : Boommerce. Découvrez mes articles qui allient conseils et expériences professionnelles sur les différentes thématiques du blog !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Passez au niveau supérieur

- A découvrir -spot_img