Ficher métier : Traffic Manager

Dernière modification de l’article le

Un Traffic manager c’est l’acteur principal qui intervient sur les problématiques liées à la rentabilité des sites web. En tant que spécialiste de la gestion du trafic sur ces derniers, il va définir et mettre en œuvre diverses stratégies qui permettront d’optimiser la visibilité, de booster les ventes et d’acquérir des contacts.

En quoi consiste le métier de Traffic manager

Un Traffic manager utilise différents leviers et outils pour générer du trafic. Pour ce faire, il se sert généralement des fenêtres pop-ups, des skyscrapers et des expand banners.

Il va également mettre en place des partenariats et optimiser le référencement. Son principal objectif est de faire en sorte que les campagnes promotionnelles, dont il assure la supervision et le suivi, favorisent la rentabilité des sites qu’il gère.

Il est à la fois spécialiste de l’analyse statistique du comportement des visiteurs et de la publicité mais aussi responsable de l’acquisition de trafic.

Il est en alerte sur tout ce qui se passe sur le site, des mots tapés dans les moteurs de recherche aux moindres clics effectués par les internautes, en passant par le temps passé sur chaque page.

Faire de l'analyse de Traffic

Les principales missions d’un Traffic manager

Le métier de traffic manager consiste à porter plusieurs casquettes mais sa principale mission est de générer de l’audience.

Les tâches qui lui incombent varient en fonction de la taille de l’entreprise mais il fera certainement le travail d’un community manager, d’un éditorialiste web et d’un webmaster.

En complément, on peut lui demander de se charger d’encadrer les équipes de dataminers, de web analysers et de référenceurs. En tant que gestionnaire de trafic, il aura pour fonction d’assurer une veille publicitaire et médiatique en définissant les attentes d’un consommateur.

Il doit être en mesure de déterminer les bannières désuètes et de les remplacer par des solutions plus innovantes. Ses compétences doivent le servir pour booster les ventes et développer le chiffre d’affaires. L’élaboration s’une stratégie commerciale est incontestablement au cœur de son métier.

Les compétences requises

L’exercice du métier de Traffic manager (TM) requiert certaines compétences pour atteindre les objectifs. Un bon responsable gestion de trafic est rodé sur les techniques web d’acquisition de trafic, de marketing, de e-marketing et de e-commerce.

Il doit, par ailleurs, justifier d’une forte appétence pour les chiffres, appuyée par une bonne maîtrise de l’anglais technique et des langages web techniques (JavaScript, CSS, HTML…). Avoir de solides connaissances en pratiques promotionnelles, communication, régies publicitaires, publicité sur mobile et outils analytics est un avantage pour TM.

Outre ses compétences relatives à la gestion budgétaire, il doit être en mesure d’assurer une veille concurrentielle approfondie. Son aisance avec Internet, le SEO et le retargetting sont des atouts pour mener à bien ses missions.

Au-delà de ses connaissances techniques, il doit avoir des qualités humaines telles qu’une empathie à toute épreuve. Aussi, il faut un sens de l’anticipation et de l’analyse, une bonne réactivité et de la rigueur. Pour exceller dans un poste de gestionnaire de trafic, il est important d’avoir un esprit curieux. Il est aussi important d’être organisé et d’être force de proposition.

Les diplômes et formations correspondantes

Il est nécessaire de suivre une formation d’au moins 2 ou 3 ans en informatique, communication, commerce ou marketing pour exercer en tant que traffic manager.

Une expérience en gestion de projet et/ou e-business est appréciée dans ce domaine. Les évolutions concernant les missions d’un TM demandent davantage de connaissances en webmarketing validées par un master. Un bon référenceur fait un excellent responsable gestion de trafic.

En niveau bac+2, l’idéal serait un BTS management commercial opérationnel. Ceux qui se passionnent pour ce métier ont encore plus de chance de percer en postulant avec un bachelor, un BUT (métiers du multimédia et de l’internet ou information communication ou encore informatique) ou une licence professionnelle (commerce et distribution ou métiers du marketing opérationnel ou encore marketing numérique) en poche.

analyse du métier de Traffic manager

Combien gagne un responsable de l’acquisition ?

Un TM débutant peut commencer avec un salaire mensuel variant entre 1800 € et 2100 €. Ceci en fonction de la motivation et des compétences mais aussi de la taille de l’entreprise. Découvrez d’ailleurs comment calculer le salaire net en brut et inversement.

La rémunération peut évoluer jusqu’à 3500 € une fois qu’il atteint un niveau confirmé. En moyenne, un Traffic manager junior motivé peut espérer toucher 25 K€/an. Contre 45 K€/an pour un senior et 60 K€/an pour un expert.

Les résultats sont déterminants dans l’évolution du salaire dans ce domaine. Avec une expérience de 3 à 5 ans, vous pouvez prétendre entre 42 à 46 K€ bruts annuels.

Les évolutions possibles

Il est possible de gravir rapidement les échelons avec un poste de responsable de l’acquisition. Cela, si l’on est déterminé à s’en donner les moyens.

Les possibilités sont nombreuses pour ne citer que responsable du département webmarketing, directeur trafficking, e-marchandiser, acheteur ou webplanner. Il est également envisageable d’évoluer vers un poste de responsables marketing ou responsable de l’acquisition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.
Accepter
Refuser