spot_img
Finance et CryptoLogiciels pour miner du Bitcoin, Top 5 des meilleurs outils

Logiciels pour miner du Bitcoin, Top 5 des meilleurs outils

spot_img

Evidemment que vous voulez des Bitcoin ! Même dans la presse généraliste on ne fait plus que parler du Bitcoin et des autres cryptomonnaies qui connaissent des augmentations de valeur totalement folles. Vous avez même commencé à vous intéresser au trading et vous avez compris que certains, plutôt qu’acheter de la cryptomonnaie, préféraient la fabriquer. On appelle cela le minage (mining en anglais), et on vous explique dans ce guide quels logiciels pour miner du bitcoin utiliser.

⭐⭐⭐⭐
Téléchargez Cudo Miner pour miner du Bitcoin

Quelques connaissances de base

Une crypto-monnaie est avant tout une récompense. Ces monnaies virtuelles paient ceux qui ont travaillé à la validation d’un bloc de données inscrites dans la Blockchain. Il s’agit d’un registre informatique dans lequel on peut condenser des informations traitant d’échange de bien ou de valeurs. La particularité de la Blockchain est d’être inviolable, mais au prix d’un processus informatique particulièrement gourmand en énergie électrique et en puissance de calcul informatique. La sécurisation demande des calculs particulièrement complexes et nombreux, d’où ma consommation énergétique énorme.

Mettre une fraction de cette puissance nécessaire à disposition, c’est ce que l’on appelle le minage. La récompense, la cryptomonnaie comme le Bitcoin (BTC), vous permet donc de rentabiliser vos frais et de faire des bénéfices, tout en gardant en tête que les cryptomonnaies sont particulièrement volatiles et imprévisibles.

Bitcoin, la légende

Comment miner de la cryptomonnaie chez soi ?

Asic, le meilleur moyen de miner rentable

Miner de la crypto monnaie, ce n’est pas juste installer un logiciel sur son PC. D’ailleurs, ceux qui font cette activité avec un véritable objectif de rentabilité le font avec des machines informatiques dédiées, des ASIC. Il s’agit d’une machine équipée d’une puce dédiée au minage de cryptomonnaie en particulier (souvent le Bitcoin). Ces appareils sont onéreux, et très consommateurs d’électricité. 

Asic pour crypto
Chaque boîtier est un ASIC

Cartes graphiques et RIG

Le minage peut s’effectuer aussi avec des GPU, des cartes graphiques, dont on détourne l’usage de type jeu vidéo pour que leur puissance de calcul serve à résoudre les calculs cryptographiques. Ces derniers permettent, in fine, la création de la crypto. On parle alors de la mise en place d’un Rig, c’est-à-dire d’un boîtier contenant plusieurs de ces cartes graphiques. C’est aussi une solution demandant un petit investissement. Une 3090 de Nvidia, la carte graphique la plus haut de gamme aujourd’hui, se vend tout de même plus de 3 500 € en raison d’une pénurie permanente.

Les Rig prêts à l’emploi peuvent s’acheter auprès d’entreprises spécialisées. Les cartes (pas nécessairement ce modèle de 3090, le marché est vaste) sont montées en réseau. Plus la puissance fournie est importante, on parle de hashrate ou taux de hachage, plus l’ensemble vous coûtera en argent, mai vous rapportera en crypto. Il est courant de trouver (en fonction de la pénurie des composants informatiques) autour de 10 000 €.

Rig crypto
Rig composé de plusieurs cartes graphiques

Les CPU, pour miner du Bitcoin depuis son PC

Le CPU, c’est le microprocesseur de votre ordinateur. Si le minage a commencé avec les CPU, les entreprises spécialisées se sont tournées aujourd’hui vers des solutions comme les ASIC. Mais on est là sur des volumes de machines hors de portée pour un particulier. Ce dernier peut donc utiliser son ordinateur personnel pour faire ses premiers pas. Il faut tout de même conserver à l’esprit que la consommation électrique va augmenter de façon très visible car votre ordinateur tournera au maximum de ses capacités, et sans faire de pause. La rentabilité via un CPU est donc relativement limitée, mais permet tout de même de faire ses premières armes dans le monde de la crypto, avant d’investir dans des appareils dédiés. 

Les meilleurs logiciels pour miner du Bitcoin, notre Top 5

⭐⭐⭐⭐
Téléchargez Cudo Miner pour miner du Bitcoin

Quel que soit le matériel utilisé, vous allez devoir aussi passer par un logiciel, ou une plateforme, pour miner les Bitcoins, l’Ethereum (ETH) et autres cryptos que vous pourrez ensuite transformer en euros. Le choix des logiciels pour miner du bitcoin est vaste, parfois dédié qu’à un seul type d’appareil ou une seule monnaie. Nous nous concentrons ici sur les solutions qui permettent de commencer à miner ave peu de matériel. Gardez cependant en tête que plus la solution est accessible, moins elle sera efficace et performante, moins elle sera rentable. 

CGMiner, un des logiciels pour miner du Bitcoin

Logo CGminer

CGMiner est le logiciel de référence. Mais disons le d’emblée, c’est un logiciel que vous utiliserez après avoir fait vos armes avec d’autres logiciels pour miner du bitcoin. Sans interface graphique, juste des lignes de code, il est pour le moins austère. Il existe des add-on pour lui accoler une interface graphique, mais les résultats sont encore passables et une certaine connaissance du monde du minage reste primordial.

Techniquement, c’est par contre l’un des plus souples, permettant de mener une ou ou plusieurs crypto, de passer par un pool (regroupement de mineurs pour mettre en commun la puissance de calcul), plusieurs pools ou aucun. Il accepte la plupart des CPU, GPU, fonctionne avec le système d’exploitation Windows ou Linux etc. Il est aussi Open Source, ce qui ne gâche rien. Sa polyvalence en font la référence pour les mineurs expérimentés.

Pas très sexy comme interface

Computta, miner avec votre CPU

Computta est intéressant car il est assez facile à installer et son interface graphique rend le logiciel accessible au plus grand nombre. Ce que l’on aime plus particulièrement, c’est le benchmark qui se lance à l’installation du logiciel. Il estime ainsi vos gains annuels (au cœur du jour). Vous allez ainsi vite vous rendre compte de la pertinence de miner avec votre matériel actuel. 

Avec un PC portable de bureautique, comptez un gain d’environ 10 € par an. Cela ne couvrira pas vos frais d’électricité, sans parler de l’obsolescence accélérée de votre portable. Néanmoins, avec une configuration plus solide, le logiciel est intéressant pour sa simplicité. 

Claymore, la référence ETH

Pour miner de l’Ethereum, Claymore est le logiciel de référence. Là encore, il va falloir mettre les mains dans les lignes de code. Vous trouverez de nombreux tutoriels bien réalisés pour vous y aider, sans parler d’une grande communauté de mineurs.

Ce qui est appréciable avec l’ETH, outre qu’il s’agisse d’une crypto monnaie fiable et à forte valeur, c’est que l’on peut encore la miner avec une carte graphique d’ordinateur. L’Ethereum se mine plus facilement que le Bitcoin et les frais dévolus aux développeurs sont très limités. 

Avec une configuration solide, vous devriez pouvoir avoir le plaisir de recevoir un peu de crypto sur votre wallet. 

EasyMiner, presque une interface graphique

L’accessibilité visuelle n’est pas l’apanage des logiciels pour miner du Bitcoin qui se destinent surtout à des publics déjà à l’aise en informatique. De plus, c’est toujours de la ressource qui n’est pas affectée au minage à proprement parler. Néanmoins, EasyMiner propose une version graphique simple mais rendant les informations plus lisibles. Question technique, Easy Miner permet de miner du Bitcoin et du Litecoin à partir d’un CPU ou d’un GPU. Attention cependant, il faut un équipement avec de la puissance de calcul sinon le temps investi ne sera pas rentabilisé. Le logiciel lui-même est Open Source mais se finance avec une part réservée aux créateurs du logiciel. Il existe aussi une version Android mais n’espérez pas miner à partir d’un smartphone, même puissant.

EasyMiner
Interface à peine plus sexy

⭐⭐⭐⭐
Téléchargez Cudo Miner pour miner du Bitcoin

Just-mining, le minage dans le cloud

Just-Mining n’est pas à proprement parler un logiciel mais un service en ligne. Son but, vous faire louer de la puissance de calcul dans des serveurs localisés un peu partout dans le monde et partagée entre les utilisateurs. Vous recevez en contrepartie de votre investissement de la crypto monnaie que vous transférez sur votre wallet. Pas de frais cachés, pas d’électricité, pas de matériel à acheter, pas de nuisances sonores, le cloud mining est très séduisant. Cela reste néanmoins une solution aléatoire, soumise à la valeur des cryptos minées que vous irez ensuite trader (on vous dit quoi acheter dans notre guide des cryptomonnaies !). Si votre monnaie perd de la valeur, votre investissement devient pour le coup moins rentable.

Qu’est-ce que l’Etherum dans la cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies sont en constant développement depuis plusieurs années. Il s’en crée de nouvelles régulièrement, car beaucoup souhaitent avoir la même trajectoire que le Bitcoin. L’une des plus populaires de ces dernières années, et qui a déjà pu rapporter beaucoup d’argent à ses investisseurs est l’Ethereum. C’est même devenue la seconde cryptomonnaie la plus importante du marché. C’est une sorte de plateforme de logiciels ouverts, fonctionnant sur la fameuse technologie de la blockchain. Elle est totalement décentralisée et ne répond pas aux lois des marchés financiers. Les crypto traders vont donc vouloir miner cette cryptomonnaie dans la blockchain pour générer des gains. Quel est le temps nécessaire du minage d’un Ethereum ?

C’est une question légitime, car cela va permettre de savoir en combien de temps un expert informatique va pouvoir générer des bénéfices. En effet, le minage correspond à faire une action informatique permettant de chiffrer des données et ainsi, valider une transaction. Avec un excellent ordinateur, doté d’une carte graphique importante, il faudra environ 150 jours pour miner un Ethereum. C’est pour cela que c’est surtout par le biais d’achat de NFT ou autres investissements numériques qu’il est possible de générer des gains.

Le succès des NFT

Les NFT sont des sortes d’œuvres d’art numériques, qui ne peuvent être achetées qu’avec de l’Ethereum. Ce sont des objets de collection, pouvant gagner ou perdre en valeur, et ils sont non fongibles. En ce moment, il n’est pas rare de voir sur les réseaux sociaux leur mention, car de nombreuses entreprises et célébrités commencent à s’y intéresser. De grands joueurs de la NBA ont par exemple investi dans ces œuvres non-fongibles. Certains NFT permettent également de jouer à des jeux-vidéos, ou devraient servir prochainement dans le Métaverse.

Pour de nombreuses personnes, les NFT sont l’avenir de l’investissement après le Bitcoin. Des artistes en profitent également pour partager leur art numérique, leurs musiques ou toute autre création. C’est une manière pour eux de se faire connaître et vivre de leurs talents. De nombreux projets existent avec de véritables communautés derrière. Aujourd’hui, les NFT ont véritablement conquis les secteurs de la culture et de l’art, en apportant une nouvelle forme de rareté à des fichiers informatiques. Il existe de nombreuses vidéos sur le sujet permettant de comprendre davantage l’intérêt d’investir dans cette nouvelle forme d’art. Comme tous les marchés, celui-ci représente cependant des risques et vous n’avez pas l’assurance de générer des gains tout de suite.

Quelles sont les cryptomonnaies à suivre en 2022 ?

Il est tout à fait possible de décider d’investir une somme d’argent dans les cryptomonnaies en 2022. Si le bitcoin a atteint une forte somme d’investissement, d’autres cryptomonnaies émergent actuellement et peuvent représenter des investissements intéressants.

Le XRP

Selon les experts du marché des cryptomonnaies, le XRP est une monnaie qui pourrait exploser en 2022. il serait actuellement sous évolué, car un procès a lieu entre les entreprises à l’origine du projet. Si l’entreprise venait à sortir gagnante, il faut s’attendre à une véritable explosion de cette crypto.

L’AVAX

C’est l’une des cryptomonnaies qui a connu l’une des plus belles croissances en 2021. Et cela pourrait continuer en 2022. Actuellement, son cours est aux alentours de 100 dollars et il pourrait facilement doubler d’ici la fin de l’année. Plusieurs dizaines de nouvelles applications sont prévues autour de cette crypto, qui en fait une valeur sûre pour l’avenir.

Le VLX

Selon de nombreux observateurs, le Velas (VLX) pourrait connaître la même explosion qu’a connue l’AVAX en 2021. Cette cryptomonnaie repose sur l’intelligence artificielle, et cela devrait parfaitement correspondre à l’environnement d’une cryptomonnaie.

Le winkyverse

C’est une cryptomonnaie française et celle-ci vient tout juste d’être lancée. Si le projet prend l’ampleur attendue, son investissement peut bien être l’un des plus rentables de l’année 2022. Ce projet a été lancé par des universitaires et repose sur l’apprentissage dans le domaine de la robotique et de l’intelligence artificielle.

Le Theta

C’est une cryptomonnaie qui se lance dans le secteur du streaming vidéo. Le but de cette crypto est de suivre l’évolution du web pour s’inscrire dans la durée et résoudre les problématiques actuelles du streaming. Les projets autour du Theta devraient ainsi lui permettre de prendre rapidement de la valeur.

Dernière modification de l’article le

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Passez au niveau supérieur

- A découvrir -spot_img
Ce site web utilise des cookies
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.
Accepter
Refuser
Privacy Policy