10 techniques pour remonter le trafic sur son site internet

Vos outils d’analyse web le montrent : le trafic sur votre site a fortement diminué. Tout marketeur s’est déjà retrouvé face à cette situation. À court terme, pas la peine de s’alarmer. Cependant, cette baisse ne doit pas s’éterniser. Elle cache forcément un problème…

Comment faire remonter cette précieuse courbe ? Découvrez 10 techniques pour reprendre la main sur votre trafic !

1. Vérifier les pénalités

Les pénalités manuelles de Google entrainent une baisse de trafic immédiate. Avant d’enclencher l’opération « retour du trafic », jetez un coup d’œil à vos notifications sur Google Search Console.

Pénalité Google
Une pénalité Google

Duplicate content, suroptimisation des mots-clés, liens vers des sites non pertinents pour les internautes… ces pratiques engendrent des sanctions du moteur de recherche. La rubrique « actions manuelles » pourra vous en dire plus.

Vous constatez une pénalité due à Google ? Menez rapidement des actions correctives pour lever la sanction afin de faire remonter vos visites.

2.  Comparer les sources de trafic

Quel type de trafic est en baisse sur votre site internet ? Est-ce le trafic payant, le trafic social ou le trafic organique ? Si le trafic payant est en cause, pensez à renouveler vos annonces. Elles sont peut-être arrivées à échéance.

Différentes sources de trafic web
Différentes sources de trafic web

C’est le trafic social qui est en berne ? Vous devez analyser votre stratégie social media pour revoir vos publications. Les statuts ou les horaires de publication sont peut-être mal adaptés.

Une petite analyse de vos trafics marque et hors marque peut aussi éclairer votre lanterne.

C’est plutôt votre trafic de marque qui a chuté ? La cause : le nombre d’internautes qui recherchent votre marque sur Google a baissé. Votre département relation publique doit intervenir pour lancer de nouvelles campagnes de visibilité et notoriété.

3. Arrêter les annonces

Le trafic payant réduit le flux organique vers votre site internet. Au lieu d’être une solution, il devient la source du problème. Analysez chacun de vos mots-clés pour vérifier votre référencement organique. Vous êtes bien positionné sur une ou plusieurs requêtes ? Stoppez vos annonces qui les contiennent, elles ne sont plus utiles.

4.  Vérifier les backlinks

Le trafic diminue sur des pages qui ont perdu des backlinks ? Vous connaissez maintenant la cause du problème.

Monitorer les backlinks
Monitorer les backlinks

La première chose à faire : contacter les webmasters qui dirigeaient des liens vers votre site. Vous devez comprendre la raison de leur suppression. Est-ce un souci de contenu ? Avez-vous récemment modifié votre ligne éditoriale ? Votre contenu n’est peut-être plus pertinent pour vos partenaires.

Si c’est le cas, revoyez votre marketing de contenu ! Enrichissez votre site avec de nouveaux articles et du contenu pertinent pour retrouver vos anciens liens entrants (et en acquérir de nouveaux.).

Véritable challenge, ce lifting offre une seconde jeunesse a votre site internet pour le rendre plus attractif. Le jeu en vaut la chandelle !

5.  Supprimer les mauvais backlinks

Un site louche ou spammé intègre des liens vers votre site ? Cette pratique peut vous valoir des sanctions de Google et nuire à votre SEO. Pourquoi ? Google estime que vous avez peut-être payé ce site pour améliorer votre référencement.

Contactez le propriétaire de la plateforme et exigez un retrait pur et simple de votre lien. Vous pouvez aussi en référer à Google pour une suppression du lien. Pour ce faire, utilisez l’outil « Désavouer des liens » de Google Search Console.

6.  Étudier la concurrence

Un concurrent qui se positionne mieux que vous sur certains mots-clés entraîne une baisse de visites sur votre site. Comment réagir ? Montrez-vous astucieux !

Pour contre-attaquer, il vous faudra des ressources et du temps. La meilleure solution : ajoutez du contenu contenant les mots-clés en cause, sans oublier de travailler de nouvelles requêtes. Utilisez l’outil Google Keywords ou Ubersuggest pour trouver des idées d’expressions peu concurrentes.

7.  Améliorer votre classement

Gagner une place ou deux dans les résultats de recherche permet de compenser votre baisse de trafic. Offrir du contenu de qualité et à forte valeur ajoutée est indéniablement le meilleur chemin vers un meilleur classement. Essayez aussi d’augmenter votre fréquence de publications pour disposer de plusieurs portes d’entrée (dont certaines seront mieux référencées que d’autres !).

Avez-vous pensé à utiliser la vidéo sur votre site ? Devant une vidéo captivante, l’internaute ne voit plus les minutes passer. La durée des visites sur votre site internet est un indice performant pour Google. Plus vous retenez les internautes, plus les moteurs de recherche vont faire remonter vos pages dans les résultats.

8.  Vérifier la position 0

Votre classement est top et vos mots-clés en tête des recherches, mais… toujours pas de clic ? Que se passe-t-il ? Vous êtes peut-être en position 0. Vous savez, cet encart proposé par Google en haut de page. S’il est très pratique pour les internautes, il a tendance à faire baisser votre trafic. En effet, si l’encart affiche la réponse cherchée par l’internaute, celui-ci n’aura plus besoin de se rendre sur votre site.

Exemple d'une position 0 sur Google
Exemple d’une position 0 sur Google

Cependant, si vous êtes l’heureux élu que Google a choisi pour sa position 0, vous pouvez prendre quelques mesures. Modifiez le contenu de façon à proposer une réponse pertinente, mais trop longue pour tenir dans l’encart. Intéressé par votre ébauche de réponse, le prospect va visiter votre site pour en savoir plus. Bingo !

9. Analyser votre type de page et votre type de trafic

Quelles sont les pages les plus touchées par la baisse de flux ? La réponse à cette question est un indice de plus concernant la diminution de trafic.

S’il s’agit de vos billets de blog, le marketing de contenu est la solution. Optez pour le binôme gagnant : qualité – régularité. Produisez et publiez ponctuellement des images, vidéos et textes à forte valeur ajoutée. Inspirez-vous des dernières tendances, de l’actualité, des questions posées par les internautes… pour le choix des sujets.

Ce sont vos pages qui accusent une baisse de trafic ? Mettez-les à jour et étoffez-les. Si elle ne font que 300 ou 400 mots, voyez si vous pouvez doubler leur taille (sans perdre en qualité et en pertinence). Google aime les contenus détaillés qui offrent une véritable valeur aux lecteurs.

10. Penser à l’expérience utilisateur

Votre site internet vient de subir une refonte graphique ? Une baisse des visites au cours des semaines suivantes est normale. Vos abonnés ont besoin de temps pour s’adapter au nouveau design. Si la courbe de trafic ne remonte pas rapidement, remettez-vous en question : les changements opérés sur votre plateforme facilitent-ils l’expérience utilisateur ?

Accordez une attention toute particulière au temps de chargement de vos pages :  un site dont les pages mettent plus de 3 secondes pour s’afficher est perçu comme lent !

Un trafic en baisse s’explique par différentes causes. La première chose à faire : écarter l’hypothèse d’une sanction manuelle de Google. Cette étape passée, analysez vos sources de trafic et le type de contenu concerné par la diminution des visites. Vous trouverez forcément la cause… et sa solution dans cet article !

Bertrand

Entrepreneur sur le web depuis 2015, je suis expert SEO, éditeur de sites, webmarketer à temps plein et créateur d'une agence web à Nice : Boommerce. Découvrez mes articles qui allient conseils et expériences professionnelles sur les différentes thématiques du blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.
Accepter
Refuser