SXO : quand le design se met au service du SEO

Dernière modification de l’article le

Acronyme de Search eXperience Optimization, le SXO est un terme qui est apparu assez récemment. Il est fait de la combinaison de deux termes plus anciens et plus connus : le SEO et l’UX. Le SEO (pour Search Engine Optimization) consiste à optimiser un site pour plaire aux moteurs de recherche. L’UX pour (Use eXperience) consiste à optimiser un site pour plaire aux utilisateurs. Vous l’aurez compris, l’équation est simple : SEO + UX = SXO 🚀.

Le SEO est mort, vive le SXO 👑

Le SXO a donc pour objectif premier d’améliorer l’expérience de l’utilisateur quand il utilise un moteur de recherche.

Avec l’amélioration constante des robots de notre cher ami Google (et les autres), l’UX (pour expérience utilisateur) de votre site est de plus en plus prise en considération par les moteurs de recherche pour déterminer le classement de vos pages dans la SERP.

De plus, vous en avez peut-être déjà entendu parler, mais au mois de Mai 2021, Google nous réserve une mise à jour de son algorithme : la dénommée Core Web Vitals (pour “signaux web essentiels »). 

La maj google core web vitals
Les nouveaux indicateurs web essentiels pris en compte par Google

Ainsi, d’ici quelques mois de nouveaux signaux UX essentiels seront pris en considération pour déterminer ou non la pertinence d’un site à apparaître dans les résultats de recherche. Comme par exemple la vitesse de chargement de vos pages.

En plus de ces nouveaux éléments UX pris en compte par Google, le moteur de recherche tend de plus en plus à devenir un moteur de réponse. En effet, afficher une simple page de résultats n’est plus la volonté première de la firme de Mountain View. L’objectif est désormais d’apporter une réponse à l’internaute. Et la plus pertinente qu’il soit possible de fournir !

Il n’est donc plus question qu’un internaute ait à cliquer sur plusieurs liens pour trouver ce qu’il recherche. Et si possible, qu’il n’ait même plus à cliquer sur un seul lien du tout. 

Comment ? Grâce aux résultats enrichis (les rich snippet), à la fameuse “position 0”, ou encore la rubrique “People Also Ask” (ou questions similaires). Ces nouveaux types de résultats de recherche nécessitent un gros travail des webmasters sur l’UX pour satisfaire aux exigences toujours plus grandes de Google. 

Les avis Google : des résultats enrichis ou rich snippet
Les rich snippet « Avis » de Google

Pourquoi vous devriez vous mettre au SXO 

Face à un titre comme ça, vous devez vous poser la question suivante : Le SXO a-t-il vraiment remplacé le SEO ? Je vais tout de suite vous rassurer : la réponse est non. Le SXO permet au contraire de renforcer votre SEO. Le terme SXO a été inventé uniquement car une bonne stratégie SEO intègre désormais l’UX

En effet, là où le SEO va en grande partie se focaliser sur le positionnement d’un site dans les résultats de recherche, le SXO voit plus loin et plus grand. Le SXO prend en compte les aspects pratiques du site et de la navigation pour combiner un bon positionnement dans la SERP et une expérience utilisateur agréable. 

Travailler votre SXO permet donc d’augmenter votre taux de conversion, faire baisser votre taux de rebond, et par la même occasion améliorer votre positionnement et votre visibilité. 

Si nous devions résumer les avantages procurés par le SXO en quelques points, ce seraient les suivants : 

  • Augmentation du taux de clic sur vos pages dans la SERP
  • Une possible amélioration de votre positionnement dû à l’amélioration du CTR
  • Acquisition d’un trafic plus qualifié
  • Baisse du taux de rebond 
  • Augmentation de la durée des visites et du nombre de pages vues.
  • Amélioration du taux de conversion
  • La possibilité de ressortir en recherche vocale si vous atteignez la position 0.

Vous l’aurez compris, le SXO adopte une démarche plus orientée sur le retour sur investissement que le SEO. Là où ce dernier se focalise sur le positionnement uniquement, une stratégie SXO va chercher à améliorer l’ensemble du canal d’acquisition : de la SERP jusqu’à la page de paiement ou de confirmation. 

Optimisations nécessaires pour le SXO

Quand vous recherchez quelque chose sur Google, il vous est assez facile d’identifier en quelques secondes quels résultats proposés sont susceptibles de répondre à votre demande. Google, qui connaît le contenu de chaque page du web et dont l’intelligence artificielle s’améliore d’année en année est d’autant plus à même de savoir quel résultat précis vous apportera la réponse désirée. Le moteur de recherche est donc de plus en plus exigeant quant à la qualité du parcours de réponse que vous proposez à l’internaute pour une requête donnée. 

Ainsi, pour un SXO réussi vous devez mener de front ces quelques optimisations : 

  • Optimiser votre affichage dans la SERP grâce aux données enrichies (plus d’informations ici : https://developers.google.com/search/docs/guides/intro-structured-data?hl=fr)
  • Travail du design de la page positionnée (lisibilité, éléments cliquables,  structure de la page, du texte et des médias)
  • Optimisation du tunnel de conversion (page panier, commande, paiement, etc.)
  • Optimisation du maillage interne de votre site (respect du cocon sémantique, profondeur de pages, etc.)

Puisque vous ne pouvez pas toujours deviner ce qui fonctionnera ou non, n’hésitez pas à vous servir de deux outils très puissants pour améliorer votre SXO : le “eyes tracking” et l’”A/B testing”. 

L’Eyes Tracking

Représentation d'un output d'eyes tracking
Représentation de ce qu’un outil de Eyes Tracking permet

Le premier consiste à placer une caméra au-dessus de l’écran et demander à des cobayes de réaliser des actions sur votre site. Un logiciel suit alors avec précision le déplacement des yeux de la personne pour identifier les zones de chaleur sur l’écran. Grâce à cette technique, vous pouvez identifier très rapidement les points de faiblesse d’une page.

L’A/B Testing

Illustration A/B Testing

L’A/B testing quant à lui consiste à présenter plusieurs versions d’un même site ou d’une même page à vos visiteurs. Vous pouvez ainsi facilement et rapidement identifier quelle version fonctionne le mieux pour atteindre vos objectifs (vente, lead, etc.). L’A/B testing est aussi moins coûteux et moins complexe à mettre en œuvre que l’eyes tracking. 

Nous en avons terminé avec cette présentation du SXO. Rassurez-vous, le SEO n’est pas mort en dépit de mon premier titre accrocheur (il fallait bien ça pour vous tenir en haleine, non ?). En revanche, le SEO ne peut plus être intégré dans une stratégie marketing sans prendre l’UX en considération. 

Je vous souhaite à toutes et tous un bon SXO, et à très vite sur Netbooster.fr pour de nouvelles actualités 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic.
Accepter
Refuser