Financement de projets tels que l’isolation d’une maison : 5 aspects

Notre partenaire
spot_img
4.9/5 - (186 votes)

L’un des casse-têtes pour la réalisation d’un projet d’isolation d’une maison, c’est où trouver le financement nécessaire pour réaliser tous les travaux. Aujourd’hui, grâce aux mécanismes mis en place par les Etats, les collectivités locales ou les organisations non gouvernementales, il existe de multiples avantages économiques dont peuvent bénéficier les propriétaires.

Découvrez les cinq 5 aspects essentiels à considérer pour le financement d’un projet d’isolation de votre logement.

Les préalables pour bénéficier des meilleures solutions de financement

Avant d’être éligible aux avantages économiques liés aux projets d’isolation, il est indispensable que vos travaux répondent à certains critères. Au prime abord, l’isolation doit concerner certaines parties de la maison comme les combles, les planchers bas, les fenêtres etc. Ensuite, vous devrez privilégier des matériaux de qualité répondant aux normes nationales et internationales.

Si vous habitez dans un immeuble en copropriété, il est important de donner priorité à l’isolation des murs afin de bénéficier des divers avantages financiers. En vous rendant sur le site de Hellio – Copropriété, vous bénéficiez de l’aide d’une équipe d’experts qui vous accompagne dans la mobilisation des aides financières pour mener à bien votre projet d’isolation thermique. Ces professionnels vous aident à réunir les conditions nécessaires pour être éligible aux différents mécanismes d’assistance financière.

Profitez des diverses aides et subventions disponibles

Selon votre catégorie sociale, la superficie de votre maison ou encore le type de travaux que vous voulez conduire, vous avez la possibilité de bénéficier de plusieurs aides et subventions. A titre illustratif, vous pouvez solliciter les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), MaPrimeRénov’ ou encore MaPrimeRenov’ Sérénité.

Dans la même perspective, vous pouvez recourir à la prime énergie ou à certaines offres « coup de pouce » selon le type de travaux que vous voulez effectuer (chauffage, isolation des planchers bas, thermostat programmable etc.)

Enfin, en fonction de votre situation géographique, vous avez également la possibilité de jouir des aides à la rénovation énergétique proposées par les collectivités locales.

Tirez avantage des réductions et exonérations fiscales

L’Etat met au profit des particuliers un ensemble de dispositifs fiscaux visant à encourager les travaux d’isolation thermique. Il est essentiellement question de la réduction de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) à 5,5% pour les projets d’isolation thermique incluant l’adoption des énergies renouvelables ou encore la rénovation énergétique des combles, toitures extérieures, etc.

Il faut également mentionner l’exonération de taxe foncière pour les propriétaires qui désirent agrandir leur maison dans le cadre de travaux portant sur l’isolation thermique.

Au moment de lancer votre projet, il est important de vérifier sur le site Internet des impôts la liste des travaux éligibles à ces avantages fiscaux.

Sollicitez des prêts d’accompagnement de vos travaux

De nombreux mécanismes de prêts au logement existent aujourd’hui pour soutenir les projets de rénovation énergétique et pour accompagner les propriétaires dans leur projet d’isolation thermique. Lorsque vous répondez aux conditions de l’éco-prêt à taux zéro (PTZ), vous pouvez financer vos travaux d’isolation thermique et rembourser sur une période de vingt (20) ans ce prêt sans condition de ressources.

En vue de lutter contre les passoires thermiques, l’Etat a institué au profit des ménages le Prêt Avance Rénovation qui est un nouveau dispositif de crédit hypothécaire destiné à soutenir le projet de rénovation énergétique des foyers précaires.

Le non-cumul de certaines subventions au financement

Un autre aspect important à considérer au cours de vos démarches est le cumul des aides et subventions. En réalité, vous pouvez bénéficier à la fois certains mécanismes de financement comme le cas de la TVA à taux réduit ou des aides locales qui peuvent être combinées à la prime énergie. En revanche, d’autres subventions ne sont pas cumulables entre elles. C’est le cas par exemple de la prime énergie que vous ne pouvez pas joindre aux aides de ANAH.

spot_img
Bertrand
Bertrandhttps://www.netbooster.fr
Entrepreneur sur le web depuis 2015, je suis expert SEO, éditeur de sites, webmarketer à temps plein et créateur d'une agence web à Nice : Boommerce. Découvrez mes articles qui allient conseils et expériences professionnelles sur les différentes thématiques du blog !

Derniers articles de la catégorie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 − deux =

Articles récents

Passez au niveau supérieur

- A découvrir -spot_img