Accueil | Actualités | Tendances 2017 diversification des réseaux sociaux : Focus sur l’application Instagram

Retour à la page d'Accueil

Tendances

  • Mardi, janvier 17th, 2017

Tendances 2017 diversification des réseaux sociaux : Focus sur l’application Instagram


2016 a été l’année de la diversification pour les principaux réseaux sociaux comme Facebook, Snapchat mais aussi et surtout Instagram. Ces derniers ne se contentent plus aujourd’hui d’être de simples outils de branding relationnels mais visent beaucoup plus haut : être les outils commerciaux privilégiés des annonceurs. Pour atteindre ce but, ils ne cessent d’innover pour faciliter les actions commerciales et les mesures de celles-ci sur leurs plateformes, mettant en avant le potentiel intéressant de ROI. Facebook et sa filiale, Instagram, sont en tête de ce mouvement et préparent de belles surprises pour les marques. Découvrons ce qu’Instagram nous réserve pour 2017…

 

Les « Shoppable Photo Tags », une innovation attendue !

C’est en 2015 qu’Instagram amorce sa transformation : le réseau social « inspirationnel » très populaire se mue petit à petit en une application commerciale. En parallèle de sa course à la popularité avec Snapchat, Instagram développe des fonctionnalités e-commerce, à l’image des liens « acheter maintenant » redirigeant vers les sites marchand des marques. Certains annonceurs utilisent donc dans les descriptions des photos ces liens, pour tenter de convertir les visites. Néanmoins, une ergonomie peu optimisée et une redirection vers un navigateur avant d’accéder au site e-commerce ont suffit à décourager de nombreux utilisateurs…

Fin 2016, Instagram bouscule à nouveau l’ordre établi en annonçant la phase de test d’une nouvelle fonctionnalité. Le réseau poursuit sa stratégie de diversification avec l’essai de tags sur les photos, appelés « shoppable photo tags ». Ce nouveau développement permettra aux marques de communiquer des informations sur 5 produits maximum par photo dont un lien redirigeant les consommateurs sur le site e-commerce de la marque pour concrétiser leur achat, cela sans quitter l’application.

 

 shoppable tags instagram tendances 2017

Point fort de cette nouvelle fonctionnalité, les fiches produits s’affichent directement dans Instagram ce qui assure des temps de chargement records et indolores pour les utilisateurs. A l’image des Canvas sur Facebook, le retour à la navigation est facilité et l’utilisateur est ainsi libre de prolonger son expérience sur le site de l’annonceur ou de revenir à sa navigation. L’expérience utilisateur est la clé de la réussite des nouveaux formats commerciaux et Instagram l’a bien compris.

 

Un challenge pour Instagram, une opportunité intéressante pour les marques

La plateforme américaine fait d’une pierre deux coups en suivant la stratégie de sa maison mère, Facebook. Grâce à l’introduction du bouton “Tap to view products” (en bas à gauche des photos sur la timeline), Instagram facilite le parcours utilisateur et devient plus attractif pour les marques.

Avec le lancement des « shoppable photo tags », Instagram espère bien sûr inciter davantage de marques à collaborer avec eux, mais aussi changer leur façon de toucher les 550 millions d’utilisateurs du réseau. Les “shoppable photo tags” fourniront aux marques un avantage publicitaire indéniable et augmenteront très certainement les taux de conversion. Ils seront sans nul doute accompagnés de plans medias et d’outils d’analyses permettant aux marques d’avoir une vue complète du ROI de leurs campagnes sur le réseau social.

Alors qu’Instagram a pris toutes les précautions pour ne pas perturber l’expérience utilisateur de ses membres par le passé, les « shoppable photo tags » rompent avec les habitudes de consommation de sa communauté. Et malgré l’effervescence autour de cette annonce, l’adoption de cette innovation par les utilisateurs reste incertaine.

Considéré comme un réseau “inspirationnel”, Instagram est prisé par les annonceurs qui souhaitent développer leur visibilité / notoriété / reach. Son utilisation comme générateur de trafic et de conversion est resté jusqu’à maintenant marginal. Cela est principalement dû à la réticence des instagrameurs à être redirigés vers des sites et aux offres commerciales pendant leur navigation sur l’application à cause de la sortie de l’application et le chargement d’une nouvelle page, plus ou moins long. La possibilité de naviguer sur le web sans sortir de l’application aura définitivement raison de ces réticences.

On pourrait donc penser qu’Instagram en tant que plateforme e-commerce n’a pas sa place dans les solutions d’achat d’espace à cause de l’incertitude de l’adoption de ce nouveau format par les utilisateurs.

Cependant, avec cette nouvelle fonctionnalité, Instagram intègre un précieux volet « performance » qui vient compléter les nombreuses solutions proposées sur Facebook, les marques seront désormais capables de mesurer les conversions faites sur Instagram et le réel impact des influenceurs sur les conversions. On note que si les utilisateurs ne sont pas friands d’offres commerciales, le format e-commerce d’Instagram reste discret, notamment avec son bouton « Tap to view products » sur les photos, et laisse à l’instagrameur la liberté d’étendre les contenus commerciaux ou de continuer à faire défiler son fil d’actualité.

Bientôt, Instagram dévoilera les résultats du test mené aux Etats-Unis en novembre dernier, avec 20 marques phares américaines. Ils impacteront directement le déploiement de la technologie sur les autres marchés et révèleront si la transition d’une application de contenu éditorial à commercial est acceptée par les utilisateurs, mais également si la crédibilité d’Instagram comme plateforme éditoriale / inspirationnelle va résister au changement.

 

Comment les marques peuvent se préparer au changement?

Les annonceurs peuvent déjà se préparer à accueillir la nouvelle fonction en établissant des tables de correspondance produit avec des descriptions de leurs produits ainsi que leurs prix à jour. Dans l’hypothèse où Instagram permettrait de relier la publication à un flux dynamique, les informations (comme les prix, les descriptions et les stocks) pourraient évoluer en temps réel sur l’application mobile. Enfin dans une logique d’orchestration, les e-retailers doivent prendre la parole dès maintenant sur Instagram. Ils doivent occuper de l’espace sur leur cible avec des contenus pour faire préférer la marque avant de proposer leurs articles à la vente.

 

Qu’est-ce que cela implique ?

Il y a de fortes chances que le window shopping sur Instagram devienne une nouvelle habitude de consommation sur le réseau. Ce nouveau développement renforce la dimension inspirationnelle et informationnelle d’Instagram et le positionne définitivement comme outil de découverte. Pinterest ne serait, dès lors, plus le seul acteur à attirer principalement des digital window shoppers en recherche d’idées / d’inspiration.

Les influenceurs ont donc déjà devancé les marques sur ce créneau, cette implémentation représentera 3 changements pour le marketing d’influence :

    • Davantage de marques reconnaitront l’importance du marketing d’influence
  • Le marketing d’influence se tournera vers un rapprochement de la marque et de l’influenceur. Avec les « shoppable photo tags », les influenceurs pourront aussi intégrer des informations sur les produits qu’ils mettent en avant dans leurs publications et pourquoi pas rediriger directement leurs abonnés sur les sites marchands des marques.
  • Le marketing d’influence va continuer à grandir avec des critères de rémunérations des influenceurs beaucoup plus clairs. L’impact des influenceurs sur les taux de conversion pourront être mesurés de façon transparente. On peut imaginer que les marques seront dorénavant capables d’ajouter des critères de rémunération sur objectifs de performance/conversions.

D’un point de vue technique, les « shoppable photo tags » créent beaucoup de dynamiques intéressantes dans le suivi de l’impact d’Instagram sur le ROI global, et seulement les marques qui réussiront cette étude pourront évaluer l’intérêt d’être présent sur ce canal ou pas.

A terme, Facebook offrirait une puissante solution aux e-retailers avec des synergies entre les incontournables Dynamic Product Ads, les traditionnelles campagnes de conversion et trafic vers les sites ainsi qu’Instagram pour e-commerce.

 

Instagram met de la pub dans ses Stories

En janvier 2017, Instagram va plus loin dans la commercialisation d’espaces publicitaires en annonçant l’intégration de publicités dans ses Stories. Cette innovation ne fait que confirmer les tendances pro-commerciales qu’a adopté l’application ces derniers mois. Le dernier format d’Instagram suscite plus d’engagement pour les marques et les entreprises, ce qui sera prouvé dans les semaines à venir.

C’est une excellente nouvelle pour les marques : 70% des vidéos des Stories sont regardées avec le son activé et en plein écran, les utilisateurs restent captifs et immergés pleinement dans cet univers, les publicités qui y seront insérées bénéficieront d’un engagement sans pareil à l’instar des Canvas proposés sur Facebook.

En effet Instagram va mettre à la disposition des profils business des données mesurant le reach, les impressions, les réponses et les sorties pour chaque contenu. Il ne fait donc aucun doute que les Stories sponsorisées apporteront une visibilité sans précédent et des niveaux de mémorisations record pour les marques et  leurs opérations « branding ».

Les Instagram Stories sponsorisées viennent donc s’ajouter à une longue liste de formats impactants et fournissent ainsi les possibilités d’orchestration pour mener des cibles marchés à des visites, des transactions, d’une logique de reach à une logique de transformation.

Nous pouvons d’ores et déjà imaginer une évolution de ce format avec des tags cliquables au sein des stories.

Les deux dernières évolutions de la plateforme américaine promettent une année 2017 mouvementée pour les marques et les agences publicitaires qui devront être à l’affût des annonces de la marque multicolore.

 


 

A propos de NetBooster I www.netbooster.fr

NetBooster, groupe indépendant international de communication interactive, met à la disposition de ses clients son expertise complète du marketing digital pour leur garantir les meilleures performances pour leurs investissements. L’agence investit dans les technologies et couvre l’intégralité de la chaîne du marketing online à travers son réseau européen: optimisation des moteurs de recherche et marketing, data and analytics (DnA), GroundControl Technology, display, affiliation, RTB, création, eCRM et réseaux sociaux, avec une expertise reconnue dans le marketing digital de demain (Social Media, Vidéo, Ad Exchanges…). NetBooster est cotée en Bourse sur NYSE Alternext Paris.

 

Pour avoir plus d’informations, n’hésitez pas à contacter les experts NetBooster

mail-contact-icon

Arnaud MARRO
Head of Social Ads
amarro@netbooster.com

 

Marcus KNIGHT
Head of Paid Search
marcus.knight@4psmarketing.com

 

Kristoffer EWALD
Chief Innovation Officer
kewald@netbooster.com

 

 Jan BROCKMANN
Managing Director metapeople
jan.brockmann@netbooster.com

 

Charlotte LOHOU
Chargée de communication
clohou@netbooster.com

 

Posted by NetBooster (Group)