Google réagit de plus en plus fortement au taux de rebond (bounce rate) sur les sites

Pour Google, cela ne signifie qu’une chose : le site ne correspondait pas à l’intention qu’avait exprimé l’internaute à travers sa requête, il a donc cliqué sur « back » sur son navigateur pour revenir sur la page de résultats.

Nous le savons depuis longtemps, le taux de rebond sur un site a un impact majeur dans le jugement qu’en fait Google, cela fait partie intégrante des critères du fameux « Quality Score » que toutes les meilleures agences de search marketing connaissent et tentent d’améliorer pour leurs clients.

Il se trouve que, depuis peu, Google propose même aux utilisateurs de bloquer les annonces d’un site sur lequel ils sont allé après une recherche et duquel ils sont revenus en cliquant sur « back », c’est bien la preuve que le moteur mesure cette activité et la considère comme « suspecte ».

 

Exemple

 

D’où l’importance de :

  • Bien choisir ses mots clé en fonction de son offre

  • Créer des annonces (ou des descriptions SEO) qui ne « survendent » pas l’offre du site, tout en incitant les clics pertinents

  • Créer des pages d’arrivée qui proposent différentes options en anticipant les différentes intentions qui se cachent derrière la requête.

  • Mesurer le taux de rebond sur les principales landing pages par typologie de mots clé et réagir en cas de hausse

C’est dans cet objectif d’augmentation de la pertinence, et donc de la conversion, que Netbooster a créé son offre « User eXpérience » afin d’accompagner nos annonceurs dans leur réflexion sur le parcours des utilisateurs, du clic jusqu’à la vente, et même au delà !